Quantcast

Sponsorisé

News

19 octobre | 17h38

Les notes du PSG face à Leipzig

Découvrez les notes et appréciations des jeunes parisiens après la large victoire contre le RB Leipzig (3-0), dans le cadre de la troisième journée de Youth League.

PSG U19 Nat YOUTH LEAGUE

Sponsorisé

Denis Franchi (4). Une sortie manquée qui aurait pu coûter cher (15e). Puis, une parade en deux temps compliquée devant David Lelle (76e). Entre les deux, pas grand-chose à se mettre sous la dent face à une faible équipe de Leipzig. Pas franchement rassurant aujourd’hui.

Moutanabi Bodiang (7). Le capitaine parisien a montré l’exemple. Devant comme derrière, le latéral de poche a régné sur son couloir. D’entrée, il insuffle le rythme avec de bons appels, obtient des fautes et presse haut pour récupérer la possession. Aussi, il réalise un super déboulé à droite, avant de glisser astucieusement à Simons en retrait, qui ne conclut pas (29e). Un match plein.

Younes El Hannach (6). Peu sollicité, le défenseur a su se rendre utile en coulissant pour couvrir les montées de son latéral. En fin de partie, c’est lui qui décale son partenaire de la défense pour le 3-0.

El Chadaille Bitshiabu (7). Un sang froid à toute épreuve et une technique fine. Le colosse sauve quand son gardien se troue au quart d’heure de jeu. Puis il récupère haut et croise un tir dangereux (24e). Il parachève finalement le festival des siens avec opportunisme pour le 3-0.

Vimoj Muntu Wa Mungu (5). Les quelques incursions allemandes sont venues de son côté dans le premier acte. Il est moins gêné ensuite et s’offre même une frappe en angle fermé à l’heure de jeu. Remplacé par Najeh (84e).

Ayman Kari (7). Sur le premier but parisien, il perd le ballon avant de se reprendre et donc d’initier l’ouverture du score. Il a souvent été le lien entre la défense et l’attaque par ses bons déplacements. Remplacé par Lemina quand le break était fait (70e).

Warren Zaire-Emery (6). Très précieux dans l’orientation du jeu, il s’entend à merveille avec Kari aussi, mais manque parfois de prise de risque dans ses passes. Match solide.

Edouard Michut (6). Placé en électron libre derrière Simons, Michut a énormément bougé. Il se met entre les lignes pour créer des espaces et revient bien pour annihiler des contre-attaques. Remplacé par Weidmann (78e).

Wilson Odobert (7). Énormément de mouvement et de percussion, notamment dans le premier acte. Il ouvre la marque dès la 11e minute de jeu suite au décalage de Simons. Puis permute souvent avec Gassama, avant d’être proche du doublé sur un centre fort de ce dernier (26e). Il manque de finition sur deux actions en fin de première mi-temps (39e et 45e). Il est moins présent ensuite et sort remplacé par Tayamoutou (84e).

Xavi Simons (8). Encore du très bon Simons. Il décoche la première frappe du match sur une action qu’il crée tout seul (4e). Puis il est passeur décisif pour Odobert sur l’ouverture du score, avant d’inscrire le but du break en seconde mi-temps (66e). Régulier sur le reste de la partie, avec des décrochages intelligents et de l’altruisme. Sa frappe consécutive au déboulé de Bodiang aurait pu mériter mieux (29e).

Djeidi Gassama (8). Il a crevé l’écran. Très remuant, il a mis au supplice le côté gauche de Leipzig avec ses accélérations et ses dribbles. Présent sur le premier but, puis passeur décisif pour Simons sur le deuxième, il ne lui manque qu’une réalisation pour un match parfait. Remplacé par Gharbi (84e).

Augustin Delaporte

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :