Quantcast

Sponsorisé

News

4 octobre | 11h02

Les grands regrets de Peter Bosz après le derby

Après le nul concédé dans le derby (1-1), l'entraîneur néerlandais de l'OL a regretté les trop nombreuses occasions loupées et estime avoir perdu deux points.

LIGUE 1 OL L1 Peter Bosz

Sponsorisé

Fortement déséquilibré sur le papier au vu des dynamiques des deux équipes, le derby ASSE-OL a tenu toutes ses promesses et prouvé qu'il restait un match "à part". Plus fort techniquement et dans la maîtrise, les Lyonnais auraient dû se mettre à l'abri au tableau d'affichage et en ne parvenant pas à le faire, ils ont laissé l'opportunité à Saint-Etienne de recoller. Ce qu'ont fait les Verts, au bout du additionnel grâce à un pénalty de Khazri suite à une main de Denayer. Le défenseur belge avait en effet la mauvaise idée d'imiter son gardien Anthony Lopes, expulsé dix minutes plus tôt pour la même faute en dehors de sa surface de réparation. "Oui, on a perdu deux points" a reconnu Peter Bosz à l'issue du match, avant de se refaire le scénario. "Je suis de Lyon donc ce n'est pas logique pour moi. La première mi-temps, ils ont deux ou trois occasions, nous neuf. 1-0 à la mi-temps, ça n'a pas suffi. On a raté trop d'occasions. Et ça aurait tout changé. Même à dix, on pouvait faire mieux."

On a fait trop de nuls

Peter Bosz

10e de Ligue 1 au moment de débuter une nouvelle trêve internationale qui devrait pouvoir lui permettre de travailler plus spécifiquement avec les joueurs qui ne partent pas en sélection, l'entraîneur néerlandais a concédé que "le classement n'est pas bien". "Il y a eu deux périodes. Avant la première trêve, je n'étais pas content de notre manière de jouer mais on a changé un peu le style. Et entre les deux trêves, on a eu une très bonne période, on a mieux joué, on n'a pas mérité de perdre contre le PSG et on a obtenu deux succès en Coupe d'Europe. On est sur la bonne route mais dixièmes, ce n'est pas bien du tout, même si on pouvait être 5e à une minute près. On a fait trop de nuls."

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :