Quantcast

Sponsorisé

Interviews

6 décembre | 13h30

L'interview décalée d'Adrien Briot (FC Antibes)

Adrien Briot, éducateur des U17 D1 du FC Antibes, s'est prêté au jeu de l'interview décalée pour Actufoot 06.

FC Antibes FC Antibes U17 INTERVIEW DÉCALÉE

Sponsorisé

Quel type de manager êtes-vous ?

Si on parle de la gestion humaine, je suis très à l'écoute. L'adolescence reste une période compliquée. Au niveau football, je suis passionné, acharné de travail.

Quel conseil pourriez-vous donner aux jeunes qui souhaiteraient devenir professionnels ?

Premièrement de rien lâcher, malgré les difficultés, il y a peu d'élus pour beaucoup de demandes. Il faut croire en ses objectifs, d'en établir certains à courts et à long terme. Il faut travailler et vraiment croire en soi.

Votre plus grande appréhension en tant qu'éducateur ?

J'ai peur qu'humainement ça ne passe pas avec mon groupe. J'ai énormément de chance, j'ai un groupe vraiment top. Cela fait maintenant deux ans que je l'entraîne, c'est un groupe spécial si on peut dire ça, pas mal d'entre eux viennent de foyers. Le rapport est donc différent, nous sommes véritablement dans l'humain.

Que faîtes-vous le soir après un match dans le cas d'une défaite/victoire ?

Je suis tellement perfectionniste, heureusement d'ailleurs que j'ai un très bon adjoint, Cyril Deblieux. En cas de victoire je suis très content, mais je vais aller chercher la petite bête dans ce qu'il ne s'est pas bien passé. A contrario, mon adjoint explose de joie, il me dit même que je devrais plus exprimer et les féliciter plus aussi. Je ne réagis jamais à chaud, je réagis plus sur la première séance d'entraînement. C'est à ce moment qu'on va discuter et analyser.

Le club professionnel, n'importe où dans le monde, dans lequel vous révériez d'entraîner ?

Je ne suis pas de la région, je suis venu pour le foot en étant jeune. Je viens de l'Aube, donc le club serait Troyes, celui dans lequel j'ai grandi.

Un de vos meilleurs souvenirs en tant qu'éducateur ?

Le meilleur serait l'année dernière, lorsque nous avons été dans une passe difficile et que nous avions joué le Cannet-Rocheville, qui était premier. Le match ne s'est pas super bien terminé mais au niveau du foot, dans le contenu nous menions 3-0 à la mi-temps. J'étais très pessimiste, je leur avais peu parlé et c'est la première fit qu'ils m'ont montré qu'ils étaient derrière moi.

"J'ai commencé avec les U7, au fur et à mesure je me suis dit que c'est exactement ça que je voulais faire."

Adrien Briot à propos des raisons pour lesquelles il a choisi d'entainer une équipe de jeunes.

Votre plus grande qualité ? Défaut ?

Qualité je dirai très perfectionniste, si c'est une qualité. Mon plus grand défaut je dirais, de ne pas voir le forcément le positif. Je peux être trop pointilleux, trop aller chercher dans le détail. Je me contente pas souvent de ce que nous avons fait.

Votre devise ?

Le travail ! Il n'y a que cela qui paie.

La raison pour laquelle vous avez choisi d'entraîner des jeunes ?

J'ai commencé avec les U7, au fur et à mesure je me suis dit que c'est exactement ça que je voulais faire. Avec le club nous avons tout mis en place à ce niveau, me laissant carte blanche, mettant les moyens à disposition. Aujourd'hui ça fait trois saisons, nous avons passé les brassages, nous sommes montés en D1. J'accompagne Rachid, l'entraineur de la réserve, sur la préparation des séances et des matches. Le club m'a beaucoup donné pour que je puisse réussir.

Le scénario de match que vous redoutez ?

D'avoir la mainmise sur le match pendant 85 minutes et une égalisons à la dernière minute, ça ferait mal.

L'entraîneur qui vous inspire ?

Les entraîneurs comme Guardiola.

Avez-vous un rituel avant chaque match ?

Je fais toujours la même chose, la préparation est toujours la même. Je me dis que si je ne fais pas la même chose, ça ne va pas passer. C'est bête (rires) mais s'il y a une chose de travers je sais que ça va être compliqué.

Complétez la phrase suivante, cette interview...

Si ça peut aider, si mon témoignage peut aider les jeunes, tant mieux. Si nous pouvons nous sortir de tout ce qu'il se passe en ce moment grâce au foot c'est top.

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :