Quantcast
News

10 septembre | 13h23

L'OGC Nice ne fera pas appel et veut passer à autre chose

Après les décisions prises par la LFP suite aux incidents lors de Nice-Marseille, le président de l'OGC Nice s'est exprimé lors de la conférence de présentation d'Andy Delort.

OGC NICE CHRISTOPHE GALTIER OGC NICE L1 Andy Delort Jean-Pierre Rivère

Au bout de la nuit de mercredi, peu après 23h, les sanctions infligées aux deux clubs après les incidents du Nice – OM le 22 août dernier sont enfin tombées. La commission de discipline de la LFP a décidé de faire rejouer le match, tout en sanctionnant d’un point de pénalité ferme l’OGC Nice. Une décision sur laquelle est revenu le président de l'OGC Nice en conférence de presse. Et de son côté, le board niçois a décidé de ne pas faire appel à ces décisions comme l'a annoncé Jean-Pierre Rivère.

"Encore une fois, on déplore tout ce qui s'est passé lors de ce match. En ce qui nous concerne, la commission a donné son verdict et il n'était pas question de faire appel. La commission a fait son travail et elle a analysé en profondeur au-delà de la pression médiatique. On va tirer un trait sur cette affaire en espérant que ça n'arrive plus jamais. Le club a pris les mesures pour mieux sécuriser le stade. On va aussi améliorer sur plusieurs points au niveau de la sécurité. Il faut tourner la page et revenir à des choses normales. On n'accepte jamais des sanctions qui peuvent impacter une saison mais quand on a la part de responsabilité, il faut assumer donc on accepte."

Il a également mis en avant l'acharnement médiatique et veut laisser la polémique de côté. "J'ai été assez déçu de la médiatisation de l'affaire. Trop souvent, j'ai entendu que le stade était entièrement nazi. On a vu la personne qui l'a fait et on a porté plainte contre elle. Un geste isolé est toujours répréhensible mais je ne veux pas que les supporters soient tous liés à ça. Les joueurs ont été exemplaires. J'ai une pensée pour eux car c'est dur de se donner et voir ces efforts anéantis. Il faut continuer à faire une belle saison."

Delort au service du collectif

Après le retour sur les incidents, le nouvel attaquant du Gym, Andy Delort a été présenté à la presse et a notamment évoqué son choix. "Je suis très content d'être ici. On avait les mêmes ambitions et le projet me plaisait donc je n'ai pas hésité. Évidemment, il y avait aussi l'OM, c'était deux projets différents, mais si je suis là en face de vous, c'est que j'ai fait un choix et je suis très satisfait."

La présence de Christophe Galtier et de ses coéquipiers algériens a également beaucoup joué sur son arrivée. "Je suis content de retrouver les coéquipiers de sélection. Maintenant on va se voir toute l'année. Je suis aussi très content de travailler avec Christophe qui est pour moi le meilleur entraîneur français. J'ai fait quelques entraînements et j'ai déjà bien analysé ce qui veut mettre en place et j'espère encore progresser grâce à lui."

Évidemment, il va devoir faire face à une concurrence rude sur le front de l'attaque. Mais qu'il y ait Dolberg, Gouiri ou Guessand, l'attaquant de 29 ans veut se mettre au service du collectif avant tout. "Ce sont des attaquants de qualité avec des profils assez différents donc c'est très bien. Après, de mon côté, je veux apporter tout ce que je peux à l'équipe. Que ce soit dans la combativité comme sur le front de l'attaque. J'aime être décisif donc si je peux marquer, faire une passe ou créer un espace, je serais là. En tout cas, je suis un gagnant et je n'aime pas perdre."

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :