Quantcast

Sponsorisé

News

3 février | 9h39

Loïc Perrin dévoile les coulisses des dossiers Diego Costa, Gomis et Beric

Dans un entretien accordé à l'Equipe, le coordinateur sportif de l'ASSE a effectué le bilan du mercato hivernal, se satisfaisant d'avoir recruté sept joueurs pour réaliser l'opération maintien. Il a également abordé les rumeurs Diego Costa et Bafétimbi Gomis ainsi que le dossier avorté de Robert Beric.

MERCATO ASSE L2 Loïc Perrin

Loïc Perrin n'a pas chômé cet hiver pour tenter d'améliorer l'effectif stéphanois en vue du maintien. Sept joueurs évoluant dans toutes les lignes (Bernardorni, Sacko, Mangala, Gnagnon, Thioub, Sako, Crivelli) sont arrivés dans le Forez. "On est contents de ce qu'on a pu faire. On a respecté le profil recherché : des joueurs parlant la langue, connaissant la Ligue 1 et dotés d'une expérience au haut niveau. Le joueur idéal étant dur à trouver, on a tout de même consenti un ou deux sacrifices sur ces critères", s'est exprimé Loïc Perrin dans les colonnes de l'Equipe ce mardi.

Il s'est renseigné pour Diego Costa et Gomis

Invité à commenter certaines pistes prestigieuses non concrétisées comme celles menant à Diego Costa ou Bafétimbi Gomis, l'ancien capitaine des Verts a fait comprendre qu'il avait sondé le terrain sans trop perdre d'énergie. "On a eu des infos par pas mal d'intermédiaires. Ils nous l'ont proposé pour 100 000 euros brut par moi", a reconnu Perrin dans le dossier de l'attaquant espagnol, avant d'évoquer une zone d'ombre. Un proche connaissait son frère, que j'ai eu en direct. Ce n'était pas les vrais chiffres. C'était deux fois plus, avec une prime de maintien plus une à la signature. Comme, il avait déjà une offre écrite d'un autre club, on n'est pas allés plus loin." Concernant Gomis, le coordinateur sportif l'a simplement contacté parce que "c'est mon pote. Dès qu'il a résilié à Al-Hilal, je l'ai appelé par amitié et pour connaître ses intentions. Même s'il aime profondément Saint-Etienne, revenir n'a jamais été sa première idée. On ne lui a pas fait d'offre."

Un autre retour, celui de Robert Beric, a un temps été espéré par les supporters stéphanois lorsque la rumeur est sortie dans la presse. Mais pour une question de timing notamment, il n'a pu s'orchestrer. "Robert s'est proposé assez tôt. Nous, on était à fond sur Mateta. Puis, ça s'est accéléré après les départs d'Ignacio Ramirza et de Jean-Philippe Krasso. D'où l'idée de faire deux attaquants. Mais Robert a reçu des propositions intéressantes dans d'autres pays et sur lesquelles on ne pouvait pas s'aligner. Cela a été une histoire de timing et de finances."

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :

Sponsorisé