Quantcast
News

15 mars | 11h33

Louis Viot : "La régularité fait et fera la différence"

Louis Viot (25 ans), le gardien de but de l'équipe réserve du SO Cholet en R2, aborde la dynamique actuelle en position de leader après la victoire face à Spay (3-2) lors du choc de ce week-end ! (Crédit photo : Beprod)

SO CHOLET

Louis, avec 41 points au classement, vous réalisez un début de saison tonitruant. Comment le vivez-vous ?

En effet avec 41 points, nous nous situons dans une position favorable, en phase avec notre objectif collectif. Malgré ça, les points laissés en route lors des deux matches nuls et trois défaites concédées auraient du nous permettre d'avoir une avance plus confortable : trois défaites sur le score de 1-0, qui se sont jouées sur des détails et surtout où nous avons manqué d’efficacité.

La rencontre contre Spay n'était pas encore décisive mais elle a le mérite de vous laisser devant avec cette victoire. Un scénario auquel vous vous attendiez ?

Nous avons préparé ce match comme tout les autres. Nous n’avons rien changé à nos habitudes, chacun de nous connaît ses responsabilités sur le terrain. Le groupe travaille ensemble depuis le 15 juillet pour jouer ce genre de match. Nous avons maîtrisé tout le match en imposant nos principes et en nous adaptant sur nos temps faibles malgré les dix dernières minutes et les deux buts encaissés.

Qu'est ce qui fait la différence sur ce début de saison dans le groupe ? Sur quoi repose cette efficacité ?

La régularité fait et fera la différence sur cette fin de saison. L’intensité que le coach met en place aux entraînements nous permet de pouvoir répéter les efforts le week-end. Nous nous créons énormément de situations offensivement durant les matches, nous travaillons pendant la semaine pour parfaire cette efficacité qui fait de nous la deuxième attaque de notre poule.

Installer la réserve du SO Cholet à une place qu’elle mérite

Louis Viot

Avec 13 buts encaissés, vous êtes la 2eme meilleure défense ex-aequo de R2. Ya t'il de ta part un sentiment de fierté ?

Oui, c’est un objectif personnel et grâce à tout le groupe, nous sommes solides défensivement. Nous avons une grosse marge de progression sur ce point avec des buts évitables suite à des erreurs de notre part.

La montée doit être dans toutes les têtes. Vous en parlez entre vous ?

Nous savons se qu’on veut ! Les efforts doivent continuer d’être fournis par l’ensemble du groupe et il va falloir faire plus encore pour aller chercher une montée que personne nous donnera. Aujourd’hui, la victoire contre Spay nous permet juste de prendre les commandes mais nos habitudes ne vont pas changer. Nous en parlons un peu entre nous oui car cela reste une grosse source de motivation. A nous de faire le nécessaire pour monter et installer la réserve du SO Cholet à une place qu’elle mérite.

Justement, alors que tu entames ta deuxième saison ici, peux-tu revenir sur ton parcours à 25 ans ?

J’ai commencé le foot à Yvré L’Evêque, dans la Sarthe, à l’âge de 6 ans jusqu’à mes 13 ans avant de déménager en région parisienne où j’ai pu évoluer à Saint Maurs des Fossés. S'en est suivi un retour dans ma région natale, au Stade Olympique du Maine puis à Yvré. A mes 16 ans, je suis venu habiter à la Tessoualle où j’ai pu achever ma formation et intégrer rapidement le groupe senior que j'ai quitté cinq saisons plus tard. J'ai ensuite découvert le RC Cholet, anciennement appelé FCPC, un projet ambitieux au sein d'un club très soudé dans lequel j’ai fais de superbes rencontres. J’en garde de très bons souvenirs encore aujourd’hui où je reste très proche de beaucoup d’entre eux.

La route n'a pas été longue pour rejoindre le SO Cholet...

A la fin de la saison 2019/2020, Nenad Zekovic, le coach actuel de la réserve, m’a contacté pour me faire part de son intérêt que j'intègre le pôle des gardiens de but seniors. Malgré l'interruption liée au Covid-19, j'ai pu me battre pour acquérir ma place en R2 au sein d'un groupe qui a effectué une très bonne préparation suivi d'un très bon début de saison. J’ai aussi eu la chance d’intégrer le groupe national pour palier l’absence du gardien numéro 2 et m'assoir sur le banc contre Saint Brieuc.

Un environnement qui te permet de poursuivre ta progression !

Le fait de faire partie du club élite de Cholet nous permet de travailler dans les meilleures conditions possibles à notre niveau en termes de quantité comme de qualité pour les entraînements ; que ce soit en termes d’infrastructures ou d’équipements sans compter les nombreuses personnes qui composent le staff technique afin que chaque joueur puisse progresser dans tout les domaines pour atteindre nos objectifs collectifs et individuels.

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :