Quantcast
News

16 septembre | 14h30

L'US Leffrinckoucke rêve d'un 4ème tour historique

Après une compétition manquée l'année dernière en sortant lors du premier tour, l'US Leffrinckoucke veut se qualifier pour le 4eme tour de Coupe de France. Ce qui serait une première pour le club.

COUPE DE FRANCE US Leffrinckoucke D1 US Leffrinckoucke Laurence Hembert

Les hommes de Maxime Deschodt sont bien déterminés à aller chercher cette première qualification au 4ème tour de Coupe de France pour le club. Récemment vainqueur de l'équipe réserve de Lesquin, l'US Leffrinckoucke a toutes les cartes en mains.

Après avoir éliminé Mouvaux et Wavrin aux tours précédents, les Leffrinckouckois iront chercher leur qualification sur le terrain de Saint-Martin-Lez-Taitinghem (dimanche 19 septembre à 15 heures), une équipe qui évolue en D3 et qui a brillé le week-end dernier en s'imposant 6-0 contre Watten. « La Coupe de France est une épreuve mythique, elle se joue sur match sec donc tout est possible pour les deux équipes. Toutes deux seront très motivées pour passer ce 3ème tour et obtenir le jeu de maillots tant convoité et continuer cette belle aventure », explique la présidente, Laurence Hembert. Avant de se réjouir de ce qu'apporte la compétition : « une victoire pourrait nous laisser espérer recevoir au stade Georges Dacosse et ainsi organiser une belle fête de football. Cette épreuve fait parler du club et de notre ville de Leffrinckoucke. »

On ressent un engouement et une joie palpables au sein de du club, que ce soit joueurs, entraîneurs, dirigeants ou supporters, tous espèrent une qualification historique, et pourquoi pas une petite épopée dans cette Coupe de France.

Le club qui compte 220 licenciés a également des ambitions en championnat : « L'objectif du club, de notre entraîneur Maxime Deschodt et son adjoint Ludovic Theeten, sera compliqué au vu de la poule mais pas insurmontable du fait de la motivation et du travail fourni par tous donc finir dans les deux premières places de notre poule pour une éventuelle place en R3. » Pour cela il faudra que l'équipe se défait des réserves de Wasquehal, Lesquin ou encore Ascq.

Après le 1er confinement il a fallu rebooster les bénévoles

Laurence Hembert, présidente de l'US Leffrinckoucke

Une tâche qui s'annonce compliquée au vu des deux dernières saisons entachées par la crise sanitaire. « Après le premier confinement, il a fallu rebooster les bénévoles car durant cette période chacun s'est occupé autrement et a pris d'autres habitudes. Par contre nos éducateurs et entraîneurs n'ont jamais été démotivés et ont toujours été impliqués, je les félicite pour leur investissement », nous confie Laurence Hembert, avant d'enchainer. « Le souci actuel lié au covid est le pass sanitaire. On a un peu moins de licenciés et le contrôle des pass à effectuer par les clubs est encore une charge supplémentaire pour les bénévoles » et espère « que toutes ces contraintes liées à cette pandémie nous permettrons de vivre une saison footballistique complète. »

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :