Quantcast
News

11 mars | 14h21

Mamadou Niang : "Dassier, c'était un pitre"

Dans un entretien vidéo avec Oh My Goal, l'ancien attaquant et capitaine de l'OM est revenu sur départ après le titre de champion de France 2010. Il explique avoir été poussé dehors par l'ex-président Jean-Claude Dassier, qu'il décrit comme "un pitre".

OM Mamadou Niang

Après cinq saisons à l'OM et 100 buts marqués, Mamadou Niang a quitté Marseille comme un roi en 2010, glanant la Coupe de La Ligue, premier trophée du club phocéen depuis 17 ans puis le titre de champion de France qui reste à ce jour le dernier sacre national des Olympiens. Le Sénégalais était même sur le premier sur l'estrade en tant que capitaine à soulever Hexagoal dans un Vélodrome en fusion après une victoire contre Rennes (3-1) lors de la 36e journée. Quelques semaines plus tard, "Mamad" est parti à Fenerbahce contre 7 millions d'euros dans une sorte d'incompréhension générale. Près de douze ans plus tard, il est revenu sur les conditions d'un départ qu'il ne souhaitait pas, à l'entendre. "Mon départ n'était pas prévu, je ne voulais pas partir. Je me sentais très bien à l'OM et je me voyais y rester plusieurs années, a-t-il indiqué à Oh My Goal avant de justifier son choix. Par rapport aux propositions que j'avais en fin de saison et que j'avais refusées l'année d'avant, l'accord que j'avais avec Didier Deschamps c'est que j'obtienne une petite revalorisation salariale. Chose que je pense que je méritais après cinq ans à l'OM. Dassier a dit : "Non, il est trop vieux. On n'a pas d'argent." Là, je me dis : "Trop vieux de quoi ? On est champion de France, je finis meilleur buteur, deuxième meilleur passeur du club. Si c'est comme ça, je pars". Donc je suis parti. Derrière, et je suis content pour eux parce que c'est mes frérots, mais je vois que l'OM achète Dédé Gignac 18 millions d'euros, Loic Rémy 15 millions d'euros... Ce qu'ils m'ont refusé, ils l'ont donné à Dédé. Tu comprends que je puisse être vexé."

Quand Dassier confondait Niang avec Kaboré...

Concernant Jean-Claude Dassier dont on comprend le rôle dans la sortie de Niang, l'ancien Marseillais l'a qualifié de pitre. Il digère mal, aussi, que l'ex-patron de TF1 ait connu durant son année de présence le succès qui aurait dû revenir selon lui à Pape Diouf. "Il y avait qu'un président que je n'aimais pas. Il ne connaissait aucun joueur. Dassier, c'était un pitre. Je ne sais même pas comment c'est venu à l'esprit des gens de mettre ce type de personne président d'un club comme l'OM, s'est exprimé Niang, qui a raconté que Dassier l'avait confondu avec un de ses coéquipiers. En l'occurence, le Burkinabé Charles Kaboré. Ce qui me fait mal en plus, c'est qu'il arrive quand toutes les fondations sont mises en place par Pape Diouf et que c'est lui qui en récolte les fruits quand on est champion. Mais il n'a rien fait. Il n'a strictement rien fait. Il m'a confondu avec Kaboré alors que j'étais capitaine de l'équipe et que ça faisait quatre ans que j'étais ici. Tout le monde me connaissait au club. C'est vraiment que t'es un inculte." Jean-Claude Dassier appréciera.

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :