Quantcast

Sponsorisé

News

24 novembre | 23h00

Manchester City calme le Paris Saint-Germain

Malgré une ouverture du score par Kylian Mbappé, le PSG s’est logiquement incliné sur la pelouse de Manchester City (2-1) mais valide son ticket pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions. (Crédit photo : IconSport)

PSG Champions League

Sponsorisé

Face à Manchester City, le Paris Saint-Germain jouait surtout la première place du groupe. Mais face à la pression des Citizens, les hommes de Mauricio Pochettino étaient forcés de reculer de plus en plus bas sur le terrain et défendaient comme ils le pouvaient leur surface de réparation ; les signes de victoire s'éloignaient alors.

La première grosse occasion était pour Rodri qui voyait sa tête détournée héroïquement sur la ligne par Kimpembe (6’). C’est ensuite Riyad Mahrez qui a frôlé le but avec un tir du gauche qui était repoussé de la tête par Hakimi. Les locaux ont continué de pousser jusqu’à trouver le poteau de Keylor Navas avec Ilkay Gundogan (33’). Très largement dominés, les Parisiens s’en sortaient bien dans ce premier acte et rentraient au vestiaire avec un score de parité.

En 15 minutes, Manchester City a renversé le PSG

De retour sur la pelouse, Mbappé surprenait les Mancuniens en concluant une belle action collective (49’, 0-1). Paris passait devant sur sa première véritable occasion. Mais très vite, les Citizens ont su revenir dans la partie grâce à une réalisation de Sterling, qui pouvait pousser de justesse un centre fort de Kyle Walker (63’, 1-1). Alors que Neymar aurait pu donner l’avantage aux siens, c’est finalement Gabriel Jesus qui renversera le Paris-Saint-Germain, bien servi en une touche par Bernardo Silva dans la surface (76’, 2-1).

Le PSG est assuré de finir deuxième de son groupe et se qualifie ainsi pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions. Dans deux semaines, les hommes de Pochettino recevront le Club Brugge, qui vient de perdre 5-0 sur sa pelouse face au RB Leipzig.

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :