Quantcast
News

8 août | 11h26

Manu Pirès : "La descente en R1 n’était pas du tout envisagée ou programmée"

Le directeur du centre de formation du Gym revient sur la relégation de la réserve à l'échelon régional. Préférant positiver malgré tout, Manu Pirès lui trouve des côtés complémentaires au tout nouveau Groupe Elite créé par le club. (Crédit photo : OGC Nice Médias).

OGC NICE OGC NICE R1

Une relégation de son équipe réserve en R1 fait toujours un peu tâche pour un club professionnel, et l'OGC Nice n'a pas échappé à quelques moqueries attendues au regard de ses ambitions globales nées du projet INEOS. Au club et si elle n'est pas survenue de nulle part tant les résultats ont été difficiles dès le début, cette descente "n’était pas du tout envisagée ou programmée, selon Manu Pirès, qui voit en elle une nouveauté qui n’enlève absolument rien à notre projet de développement de la formation."

On est contents de garder cette R1"

Manu Pirès, directeur du centre de formation de l'OGC Nice

Se voulant positif, le directeur du centre de formation des jeunes Aiglons explique le rôle du groupe nouvellement entraîné par Cédric Colin, tel que nous l'avions également écrit dans nos colonnes précédemment. "Cette équipe de R1 va nous permettre de combler le manque de temps de jeu des garçons qui ne joueront pas forcément dans le groupe élite ou en 19 ans nationaux. Ça nous fait une compétition supplémentaire dans la saison, avec 26 matchs à jouer sur les week-end définis par le planning de la FFF. On est contents de garder cette R1", assure-t-il. Ça nous fait un bon support de développement contre « le football d’adultes » qui permettra de garder les garçons concernés par la réalité d’un championnat. Nous sommes ravis que le club ait compris notre demande d’aller chercher, en plus de ce modèle classique, un championnat parallèle pour le groupe élite."

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :