Quantcast

Sponsorisé

Interviews

28 novembre | 10h30

Martial Manavella : "Nous sommes allés là-bas avec l'intention de ne pas perdre"

Martial Manavella, gardien de l'AS Vence B depuis plusieurs saisons maintenant, a obtenu l'étoile du match lors du match nul (0-0) face aux es Angles en R2. Actufoot l'a contacté pour évoquer sa performance. (Crédits Photos : DR)

AS VENCE AS Vence R2

Sponsorisé

Âgé de 30 ans et faisant partie de l'effectif vençois depuis la saison 2015-2016, Martial Manavella a effectué un bref passage au Baous avant de revenir à Vence aux côtés de Julien Robaglia, l'actuel entraîneur de l'équipe réserve du club. Le gardien de l'AS Vence B a été l'étoile du match ce week-end lors du match nul (0-0) contre Les Angles EMAF.

Changement tactique pour l'AS Vence B

Confrontée à la nécessité de gagner des points, l'équipe dirigée par Julien Robaglia, en accord avec ses joueurs, a décidé de revoir sa philosophie de jeu. Alors qu'elle cherchait à produire un football attrayant depuis le début de la saison, la réserve de Vence a opté ce weekend pour une approche différente : "Nous avons décidé, d'un commun accord, de former un bloc solide, d'être cohérents dans nos positions. Nous pensions que la meilleure chance que nous pouvions avoir était de ne pas encaisser de buts." L'objectif était clair : défendre solidement et tirer parti de chaque opportunité en contre-attaque ou sur phases arrêtées pour réaliser un "hold-up" : "Effectivement, nous sommes allés là-bas avec l'intention de ne pas perdre."

C'est une bonne chose pour le gardien de but, car tu restes constamment impliqué dans le match.

Martial Manavella voit de bonnes choses dans la nouvelle approche de l'AS Vence B.

Un arrêt "spectaculaire"

Avec une équipe résolue à défendre dès le début, Martial Manavella percevait cela comme un aspect positif en tant que gardien de but : "C'est une bonne chose pour le gardien de but, car tu restes constamment impliqué dans le match." Il explique également qu'il a commencé à se sentir dans le rythme après un ou deux événements, comme un premier arrêt réussi ou une première sortie, qui ont renforcé sa confiance. Au fil du match, entre les sorties aériennes et les arrêts, Martial Manavella a mis en œuvre toute sa palette. En observant la performance défensive de ses coéquipiers, le gardien savait qu'il devait rester concentré et prêt sur sa ligne, conscient qu'il aurait "deux ou trois interventions à faire". Il était déterminé à ne pas "gâcher" les efforts de l'équipe, qui suivait scrupuleusement le schéma tactique élaboré par l'entraîneur. Le dernier rempart mentionne également un arrêt qu'il qualifie de "plus spectaculaire que les autres", où il a réussi à détourner, main opposée, une frappe à l'entrée de la surface d'un attaquant adverse. Il estime d'ailleurs que cet arrêt a probablement convaincu l'entraîneur adverse de lui attribuer l'étoile.

Un clean sheet collectif

Déterminant et étoilé lors des deux "résultats positifs" de son équipe (contre Gap, 2-1, et face à Les Angles EMAF, 0-0), Martial Manavella exprime sa satisfaction de contribuer de manière significative à ces rencontres cruciales. Il souligne que c'est "gratifiant" de savoir qu'il a été décisif dans ce type de matches. Il qualifie ces performances de "motivantes", surtout en comparaison avec d'autres rencontres où, même s'il n'est pas en faute, il se retrouve souvent à récupérer le ballon au fond de ses filets. Il tient également à saluer ses coéquipiers, soulignant qu'ils n'ont pas été dominés pendant toute la durée des 90 minutes : "Ils ont eu deux ou trois occasions franches où j'ai dû intervenir. Cependant, ce n'était pas un match où nous avons été constamment sous pression du début à la fin."

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :