Quantcast

Sponsorisé

Interviews

6 octobre | 8h00

Mathieu Dewailly « l’AS Baisieux c’est une passion »

Mathieu Dewailly, 33 ans, est depuis quelques jours, le nouveau président de l’AS Baisieux Patro. Une nomination presque logique pour celui qui, depuis sa tendre enfance, a quasiment occupé tous les postes au sein de la formation nordiste

R3 Hauts-de-France R3 AS Baisieux AS Baisieux Mathieu Dewailly

Sponsorisé

Pourquoi avez-vous accepté d’être président de l’AS Baisieux ?

J’étais quasiment le seul candidat. Je remplace Vincent Reynaert, président depuis 2 ans. Il a souhaité prendre du recul car les derniers mois ont été compliqués à cause de la crise sanitaire et de ses conséquences. A mes côtés, me rejoignent des membres des équipes séniors. Notre projet est de mettre en place plusieurs pôles. En particulier dans les domaines de la jeunesse, de l’événementiel ou encore dans les finances. Nous en avons identifié 9.

Quel est votre historique avec l’AS Baisieux ?

J’y suis depuis l’âge de 5 ans. J’ai toujours été dans ce club. J’ai évolué en tant que joueur jusqu’à la catégorie U16. Ensuite, j’ai réussi mon examen d’arbitre officiel. J’ai dirigé des rencontres jeunes durant 10 ans. Je suis devenu après éducateur. A 16 ans, j’ai commencé par encadrer les débutants. Je suis devenu coordinateur jeunes donc des tout-petits aux U17. J’avais en charge l’organisation des matches, des terrains ou des vestiaires, le week-end. J’ai toujours été un bénévole. Pour moi, c’est une passion.

Actufoot • Equipe U8 de l AS Baisieux

Les U8 de l'AS Baisieux

Qu’est-ce qui caractérise l’AS Baisieux ?

C’est avant tout un club familial. Tout le monde se connait. En matière de licenciés, à cause de la Covid-19, on en a perdu à peu prés 80. Heureusement, on en a récupéré presque autant. Au total, le club va tourner, cette saison, entre 350 et 380 licenciés. Concernant notre équipe phare de R3, il n’y a pas de prime de match. C’est quasiment unique à notre niveau. Nous n’avons pas les moyens de la payer. Nos joueurs évoluent avec plaisir. Résultat : ils réussissent à se maintenir en R3. On arrive à les garder grâce à une bonne ambiance. Notre groupe est de qualité. Notre réserve évolue en D2. En matière d’infrastructures, nous avons deux magnifiques terrains. Un en synthétique nouvelle génération avec de beaux bancs de touche. Nous disposons d’un terrain en herbe bien entretenu par la mairie via une entreprise. Elle intervient tous les vendredis.

Quelles sont donc vos ambitions sportives ?

Mon objectif premier c’est que nos éducateurs jeunes passent leurs diplômes. Il faut faire évoluer au plus vite le niveau de nos espoirs. Je sais que c’est compliqué car ils sont bénévoles hormis les entraîneurs séniors. Je prends l’exemple des coaches U19. Ils sont là toute la semaine. Ils ont leurs entrainements mardi, mercredi et jeudi car ils évoluent dans nos équipes séniors en tant que joueurs. A côté de cela, ils dirigent leurs jeunes la semaine. Le week-end, ils les accompagnent, en match, le samedi et le dimanche, ils jouent.

Quel est le lien avec le LOSC dont le siège est situé à 2 pas de chez vous ?

L'AS Baisieux est club partenaire depuis quelques années. Nous avons de très bonnes relations avec les champions de France. On a des petits qui sont parfois détectés. On leur prête nos terrains quand ils nous le demandent. Naturellement, la plupart de nos «gamins » sont supporters du LOSC.

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :