Quantcast

Sponsorisé

Interviews

17 mai | 0h00

Mathis Angot quitte l'US Saint-Malo et se dirige vers le Régional 3

Formé au Stade Rennais puis à l'US Saint Malo, Mathis Angot va retrouver Cédric Moreau, un coach bien connu du paysage malouin, à l'US Château Malo !

5 min.
MALO

Sponsorisé

Formé au Stade Rennais puis à l'US Saint Malo, Mathis Angot va retrouver Cédric Moreau, un coach bien connu du paysage malouin, à l'US Château Malo !

Quand il s’agit de décrire les motivations pour rejoindre ce nouveau projet, les mots sont assez simples à trouver pour Mathis Angot, formé au Stade Rennais et passé pendant plusieurs saisons du côté de la réserve de l’USSM. Alors qu’il a côtoyé Alexis Trouillet notamment, professionnel du côté de l’OGC Nice désormais, lui se dirige vers la R3 pour rejoindre le projet de l’US Château Malo : « C’est un choix porté par le projet du club et ses ambitions mais aussi pour mon orientation professionnel » confiait le principal intéressé. Une première recrue qui devrait en appeler d’autres pour le groupe de Cédric Moreau, passé pendant plus de dix ans à l’USSM : « Cédric Moreau est entouré de personnes que je côtoie dans mon monde professionnel. Pour un jeune malouin, ça reste une légende toutes proportions gardées. Il y a un groupe jeunes avec des éléments confirmés comme Beaucé, Oumaouche, Coutino : des joueurs que j’ai déjà côtoyé ou affronté et qui sont des valeurs sures pour atteindre les objectifs. Il y a un certain dynamisme au sein de ce club et pour moi, l’idée était d’apporter ma pierre à l’édifice ».

Une page se tourne pour Mathis Angot

Au moment de rejoindre l’US Château Malo, c’est aussi une page qui se tourne pour le jeune milieu de terrain (20 ans) qui revient sur son parcours et ce qu’il retient de ses précédentes expériences : « Au Stade Rennais, c’est surtout le professionnalisme qui m’a marqué, la chance d’avoir côtoyé des joueurs qu’il sont au plus au niveau désormais. Pour ma part, après mon problème de santé, j’ai su que mes objectifs étaient revenus à la baisse car lorsqu’on perd une ou deux saisons ça ne pardonne pas. Concernent mon passage à Saint-Malo, j’ai vécu aussi de très belles choses en jeunes, y compris la génération qui est arrivé à maturité pour passer de U19 à senior. J’ai eu parfois l’opportunité de m’entraîner avec le groupe N2 mais sans jamais faire d’apparition. Une fois qu’on y a goûté, on a forcément envie de connaître ça à nouveau. C’est aussi pour cela que je n’étais pas persuadé de m’y retrouver dans le projet de jeu de la réserve. J’avais envie aussi de grandir en tant homme et de sortir de mon cocon. Merci à Fabien et Abdel de m’avoir permis de connaître les entraînements de haut niveau en senior et il est temps de tourner une page… et puis qui sait ? Peut-être rebondir dans quelques années !

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :