Quantcast
Interviews

30 avril | 10h30

Mehdi Khaldi : "Je bannirai toujours l’individualisme au profit du collectif"

L'entraîneur des U20R du VSJB revient sur sa première saison au club avec ce groupe après la qualification de son équipe pour la phase de play-offs. (Crédit photo : VSJBFC)

U20 VSJBFC U20 R

Mehdi, comment analysez-vous votre saison ?

Energivore ! Entre ma formation du BEF et ma première saison au VSJB en tant qu’entraîneur c’est une saison riche en terme d’investissement. Globalement tout se passe bien en terme de dynamique. Quant aux résultats, disons que nous avons connu un période compliqué en fin d’année civile avec 3 défaites consécutives à chaque fois 2-1 (contre Cap d’Ail, Toulon et Antibes) mais sur la phases retour nous ne comptons que deux défaites et nous sommes qualifiés pour les phases finales des plays-offs.

L’équipe termine meilleure cinquième des trois poules, elle est qualifiée pour les play-offs, comment appréhender cette phase ?

Comme vous le dites, on finit meilleur 5ème, ce qui signifie que nous allons jouer contre le meilleur deuxième de ces trois poules. En l’occurrence, il s’agit du SC Montredon-Bonneveine et, pour l’anecdote, c’était l’affiche de la finale des play-offs la saison dernière. Il s’agit d’un adversaire redoutable et très bien armé dans tous les compartiments du jeu. Ils sont de nouveau favoris cette saison pour aller au bout. Quant à nous, nous essaierons d’être dans la même dynamique que cette fin de saison pour aller chercher quelque chose à Marseille…

La création de la R3 offre t-elle de nouvelles perspectives pour la catégorie ?

En effet, elle offre une nouvelle perspective pour la catégorie U20 régional en général. Il paraissait évident, pour avoir des joueurs concernés dans cette catégorie, qu’il fallait une finalité à ce championnat.

C’est votre première saison avec les U20R, comment cela s’est déroulé pour vous cette année ?

Première saison en U20R et première saison au club également. De toute évidence, ce n’est jamais simple la première saison car il faut construire et façonner son groupe à sa manière avec souvent des courts délais et une très mince marge de manœuvre. Tout d’abord, dans le projet de jeu mis en place, il a fallu faire preuve de beaucoup de patience, je n’avais aucune certitude mais j’avais des convictions ! Je savais la capacité de mes joueurs à assimiler et mettre en place certaines choses sur le terrain, j’ai du m’adapter en fonction. Il s’est avéré que ça a mis du temps mais que sur la deuxième partie de la saison tout a fonctionné, avec des matches très abouti et des statistiques très intéressantes en terme de résultats et de performance. Ce serait mentir que de dire que la saison fut un long fleuve tranquille, certains joueurs se sont écartés d’eux-mêmes, nous avons commencé la saison à 24 joueurs nous la finissons à 19. Il est important de rester fidèle à son cadre de fonctionnement et à ses principes et je bannirai toujours l’individualisme au profit du collectif…

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :