Quantcast
Interviews

4 août | 18h36

Michel Estevan (AC Arles) « Notre objectif est de tout reconstruire »

Michel Estevan est de retour à la tête de l’équipe sénior de l’AC Arles. Celui qui a fait monter le club jusqu’en Ligue 1, il y a douze ans, se confie sur les nouveaux objectifs des Arlésiens.

AC Arles AC Arles R1 MICHEL ESTEVAN

Michel, pourquoi êtes-vous retourné à l’AC Arles ?

Le club avait besoin de quelqu’un qui avait un réseau et connaissait ce milieu. Ils m’avaient déjà contacté l’année dernière mais il y avait un éducateur qui méritait sa place. Je suis donc venu cette année, mais je ne sais pas combien de temps je vais rester. Je n’ai pas envie d’être en permanence là à 20h30 avec le mistral et les lumières qui marchent à moitié. J’ai aussi pu m’entourer d’un staff avec notamment mon adjoint Christian Pancioni. Le foot reste ma passion mais j’ai aussi envie de profiter de ma vie. Cela me permet notamment de prendre du recul.

Comment s’est passé votre retour au sein du groupe ?

Je suis revenu le 11 mai dernier où je me suis présenté aux joueurs et j’ai pu faire un état des lieux. J’ai pris connaissance de qui souhaitait rester et qui souhaitait partir. Avec le Covid on n’avait pas fait grand chose, donc avant les vacances j’ai donné un programme aux joueurs qui devaient le suivre. On a repris lundi et on a fait des tests pour savoir où ils en étaient.

Le groupe a-t-il beaucoup changé cet été ?

Oui, il y a eu beaucoup de départs. Parmi eux il y a des surprises, mais on a discuté et je peux le comprendre. Certains joueurs avaient des valeurs qui n’étaient pas bonnes. Certains avaient des exigences financières et voulaient jouer à un plus haut niveau.

Quel va être votre travail à la tête du club ?

La première ambition c’est de tout reconstruire. Je ne vais pas critiquer les gens qui étaient là avant mais aujourd’hui il y a tout à refaire. On a déjà des bases avec des équipes de jeunes et des éducateurs pour chaque équipe. Mais, certaines infrastructures comme le complexe Fournier ont été délaissées. Il n’y a plus d’entretien, la porte est ouverte et l’herbe a poussé un peu de partout. Cela fait mal au coeur d’en être arrivé là.

Comment avez-vous fait pour faire venir des joueurs de qualité ?

J’ai dit aux joueurs de ne pas regarder notre niveau, ni notre apport financier. On sera beaucoup dans la formation et le travail qui va nous aider à progresser. On a un groupe de qualité, le but est de les emmener au plus haut en travaillant. On a d’autres prétentions que de jouer en Régional 2. J’ai accentué sur la qualité des entraînements et cela devrait bien se passer. J’ai aussi vendu mon passé à certains joueurs et il y en a pas mal qui ont adhéré.

Quels sont les objectifs du club dans les années à venir ?

L’ambition est de remonter dans les catégories supérieures. Construire quelque chose, c’est bien mais si on reste en R2, cela ne sert à rien. Cela risque d’être compliqué mais on aimerait monter rapidement et pour cela il faut un groupe de qualité et qui y croit à 100%.

Que représente Arles pour vous ?

Arles c’est une identité. Aujourd’hui, on recherche des joueurs mais cela ne devrait pas être le cas. C’est ce qui me fait mal au coeur, de voir où on était, même en CFA et CFA2. On recevait des centaines de CV et on saura s’en rappeler. On est à ce niveau maintenant, on n’intéresse pas grand monde. Mais, si je suis encore là quand on remonte, si les jeunes qui sont partis vers d’autres horizons veulent revenir, ils n’auront pas leur place.

Comment vous voyez-vous pour la première rencontre le 12 septembre ?

On a fait une préparation calée sur le premier match de championnat. Une reprise de six semaines, cela suffit largement. On affrontera la réserve de l’Etoile FC qui a surement repris avant nous mais a été arrêté autant de temps que nous. On est prêt pour cette saison et on joue tous les quinze jours donc on aura le temps de rectifier les choses si cela ne va pas. J’ai entraîné à Fréjus donc je suis très content de les retrouver pour la première, avec des gens que je connais. Je trouve ça bien d’affronter une réserve de N2 et j’espère qu’on arrivera à bien lancer notre saison.

Crédit Photo : AC Arles

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :