Quantcast
News

1 février | 14h30

Michel Jean : "A la fin, on doit finir dans les 5 premiers"

Le coach de l’AS Gemenos (R2), Michel Jean est confiant pour la suite du championnat. Malgré une défaite contre La Londe le week-end dernier, il est prêt à repartir sur une belle série de victoires. Il se confie pour Actufoot.

AS Gémenos R2 R2 Méditerranée - Poule A Michel Jean

Le week-end dernier, vous avez rencontré La Londe, quel est votre ressenti sur ce match ?

On perd 3-1, c’est une défaite logique. On est tombés sur une belle opposition qui nous a imposé un rythme très physique et athlétique, tout le long du match. On n’a pas su y répondre. Mes joueurs ont quand même réussi à ouvrir le score avant la mi-temps, mais nos adversaires ont rapidement égalisé. Au retour des vestiaires, l’équipe d’en face a été réduite à 10 joueurs, on a fait un peu mieux, mais on n’a pas su profiter de cette supériorité numérique. Globalement, c’est un match frustrant, mais on est tombés sur la meilleure équipe qu'on a rencontrée jusqu'ici.

En dépit de cette défaite, quelles sont vos attentes pour votre prochain match contre Aubagne ? Etes-vous prêts ?

On essaye toujours d’être prêts ! Pour ce prochain match, j’ai récupéré quelques joueurs que je n’avais pas lors de nos rencontres précédentes. La semaine prochaine, on va essayer de faire une bonne séance d’entraînement pour ramener un résultat positif.

Quelles sont vos ambitions pour la suite de cette saison ?

Premièrement, on voit que chaque équipe a sa place. Avec deux ou trois victoires consécutives, on peut vite revenir dans le tableau des quatre premiers. Cela reste un championnat ouvert, notamment cette Poule (A). Par conséquent, l’objectif est de faire intégrer le plus joueurs à la R1. Concernant nos ambitions, à la fin, on doit finir dans les cinq premiers. Il nous reste tous nos matches retours à jouer, et j’ai confiance en mon équipe. Ils ont du potentiel, tout est possible ! A nous aussi, de faire une belle série et décrocher, dès dimanche prochain, une victoire contre Aubagne, chez eux.

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :