Quantcast
Interviews

16 février | 0h00

Mickael Darnet (ES Cannet-Rocheville) "Le terrain reste le terrain"

Mickael Darnet, attaquant et capitaine du Cannet-Rocheville est revenu sur l'arrêt des compétitions dans cette période difficile pour les footballeurs.

0 min.
DARNET MARTIN VILLENEUVE Naïm Dhib CDJA ES CANNET-ROCHEVILLE
Mickael Darnet, attaquant et capitaine du Cannet-Rocheville, est revenu sur l'arrêt des compétitions dans cette période difficile pour les footballeurs amateurs.Mickael, comment faites-vous pour maintenir la forme ? Avez-vous pu reprendre l’entrainement ?On s’entraine qu’une fois par semaine, le samedi matin. Autant dire que quand on s’entraine à cette fréquence, cela ne sert pratiquement à rien. On fait beaucoup de travail athlétique pour ne pas perdre ce qui a été fait pendant la préparation physique. On s’entraine qu’1h45 par semaine. Après, personnellement, à côté je suis préparateur physique et coach sportif. J’ai donc cette chance de m’entraîner tous les jours. Mais malgré cela, peu importe ce que tu fais, le terrain reste le terrain. Quand j’arrive le samedi matin, j’ai les pieds qui sont en croissants (rire). Quand on fait des passes elles vont à trois mètres de notre collègue, quand on tire on tue trois mouettes à chaque fois… Musculairement, je perds le moins possible mais les caractéristiques du footballeur, elles ne sont pas là du tout, et ça sans le terrain on ne peut rien y faire.Est-il difficile d’être footballeur amateur cette saison ?Oui, c’est insupportable, on ne va pas se mentir. Personnellement, j’ai bientôt 31 ans, je suis en fin de ce que l’on peut appeler une « carrière ». Ce qui me peine le plus c’est pour les jeunes qui sont au centre. Ils n’ont aucune progression, aucune visibilité. J’ai dans mon équipe 4/5 jeunes dont on sent qu’il y a du potentiel N1, Ligue 2, voire même Ligue 1. Finalement, ils sont en train de perdre une année complète. À ce niveau-là, quand tu perds une année par rapport à leur âge, cela va être dur pour la rattraper, elle est perdue.Êtes-vous optimiste pour une reprise des championnats cette saison ?Franchement, je pense qu’on ne va absolument pas reprendre. De toute façon, s’ils veulent nous faire reprendre quoique ce soit, cela signifie qu’on ne va pas reprendre avant mars ou avril. Comment faire pour finir la saison ? Même si on termine la phase aller, il reste sept matchs. Il faut trouver sept weekends parce qu’en semaine tout le monde travail. Les gens vont se plaindre que certains ont reçu certaines équipes alors que d’autres non. Je pense que le mieux est de faire une saison blanche et repartir la saison prochaine.☟ CONTINUEZ VOTRE LECTURE ☟ Niko Kovac (AS Monaco) « Il vaut mieux un point que rien du tout » L’ASTAM et l’OGC Nice liés jusqu’en 2022 !

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :