Quantcast

Sponsorisé

Interviews

1 février | 14h40

Mohamed Smida : « On est à notre place »

Neuvième de la poule D de Régional 2 d'Île-de-France, le FC Ozoir-la-Ferrière connaît une première partie de championnat mitigée. L'entraîneur Mohamed Smida pointe du doigt les manquements de son équipe.

FC Ozoir 77 R2 R2 IDF - Poule D

Plus d’un match sur deux cette saison se solde par un nul, que vous manque-t-il pour obtenir plus de succès ?

Il nous manque un certain nombre de choses, plus de rigueur, plus de concentration, plus de détermination. Mais ça passe par un investissement des joueurs la semaine. Ce que l’on ressent parfois en match est un copier-coller de ce que font les joueurs la semaine. Je parle notamment de l’assiduité, de la présence aux séances. Après, concernant mon groupe, on a plus de 90% des joueurs qui n’étaient pas présents la saison dernière. Sur les deux dernières années avec la Covid, on a eu un gros turn-over. Il y eu des joueurs qui ont pris de l'âge. Dix-huit mois sans compétition, ce sont dix-huit mois de plus au niveau de leur âge. Cela s’est ressenti pendant la préparation et depuis le début de saison, on souffre énormément de joueurs blessés. On a aussi des jeunes qui pour la majorité n’ont pas connu le niveau ligue les saisons précédentes, et ils le découvrent dans le monde senior, avec son exigence. Pour couronner le tout, j’ai du mal depuis le début de saison à avoir un groupe au complet. Mais ça commence à revenir. Il y a certains matchs nuls qui auraient dû se traduire par deux points supplémentaires. Et il y en a d’autres où le point du match nul est justifié par rapport au contenu et à notre prestation.

Neuvième à ce stade de la compétition, quel est votre sentiment ?

On aurait dû avoir entre deux et quatre points supplémentaires. Je pense que le classement reflète un peu l'investissement de chacun depuis le début de saison. Je ne manque pas d’ambition, l’ambition est toujours de gagner le plus de matchs possible. Ce week-end on sera effectivement à mi parcours. J’ose espérer qu’il y a eu une grosse remise en question à la trêve pour la plupart des joueurs. On aspire à un meilleur classement dans les prochaines semaines et les prochains mois. Notre objectif n’est pas de jouer les premiers rôles, loin de là. Pour l’instant, on est à notre place. Mais, on va surtout essayer de gagner un maximum de matchs possible. Notre position doit être entre la huitième et la sixième place.

Pour la suite de la saison, quelles sont vos attentes ?

Je ne peux pas vraiment parler de projet. On a des objectifs qui sont clairement définis. C’est notre quatrième saison à ce niveau. On a souvent été dans les six premiers. Entre cette année et la saison dernière, c’est sûr que c’est plus difficile et que l’on aspire à mieux. On doit corriger beaucoup de choses. Les joueurs savent que l’on n’a pas rendu la plus belle copie possible. On en est tous conscients, et moi le premier. On ne peut pas lutter avec les quatre cinq premiers, c’est une certitude. L’objectif de fin de saison est d’accrocher cette septième ou sixième place, pour laisser quatre ou cinq équipes derrière nous.

Elie Rollé

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :

Sponsorisé