Quantcast
News

18 février | 19h33

Monaco ne fera pas de cadeau à Bordeaux

Ce vendredi, Ruben Aguilar et Philippe Clement sont passés en conférence de presse avant le déplacement de l'AS Monaco à Bordeaux.

AS MONACO AS MONACO L1 Ruben Aguilar PHILIPPE CLEMENT

"Nous jouerons pour marquer des buts". Ce dimanche, l'AS Monaco joue au face au Girondins de Bordeaux pour le compte de la 25e journée de Ligue 1. Les Rouge et Blanc sont dans l'optique de poursuivre la série de seulement deux défaites lors des 12 derniers matches. L'entraîneur Philippe Clement en veut encore plus. "Je vois toujours des choses à améliorer, même dans les périodes victorieuses. Face à Lorient, nous n’avons pas été récompensés de nos efforts et l’adversaire a subi toute la rencontre. Mais parfois en football, même avec une domination totale tu ne gagnes pas toujours le match. C’est d’ailleurs pour cela que ce sport est si populaire. Mais c’est vrai que nous avons perdu deux points et que nous devons progresser dans plusieurs domaines".

De son côté, Ruben Aguilar a fait le paradoxe entre la mentalité offensive de son coach et la nécessité de bien défendre. "On attaque beaucoup, mais il ne faut pas oublier de bien défendre, et on arrive très bien à gérer cela en ce moment. C’est bien en tout cas pour nos gardiens, car lorsqu’on ne prend pas de buts, ça donne beaucoup de confiance à l’arrière-garde. Tout cet abattage au niveau défensif, ça part d’en haut avec Wissam (Ben Yedder). Il y a donc un travail d’équipe qui est fait là-dessus, sur les efforts collectifs". D’ailleurs, le latéral indique se sentir mieux et reprendre une confiance qu'il avait un peu perdu.

Un adversaire en quête de renouveau

Alors que les adversaires bordelais sont lanterne rouge, ils fêteront la première de leur nouvel entraîneur. Les hommes du Rocher sont donc vigilants. L'ancien Montpelliérain l'a très bien compris, il faudra du sérieux et de la concentration sur ce match en vue de la suite du championnat. "Comme tous les week-ends, quand on prétend au haut du tableau, il y a une obligation de résultat. Peu importe le classement de notre adversaire, il faut montrer beaucoup de motivation. Bordeaux n’est sans doute pas à sa place. Il y a un nouveau coach qui est arrivé, qui connaît bien la Ligue 1 et qui met bien en place ses équipes. On s’attend à un match compliqué, à se faire rentrer dedans même, car c’est une formation qui a besoin de points. Il va falloir être sérieux pour revenir avec un succès, et ne surtout pas croire que le match est gagné d’avance parce que c’est la lanterne rouge".

Le tacticien belge lui, ne veut pas regarder l'équipe en face. "Bordeaux a nommé un nouvel entraîneur, qui a la réputation de bien organiser ses équipes. Mais nous nous concentrons d’abord sur nous-mêmes".

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :