Quantcast
Interviews

5 août | 17h31

Muratori (RCG) : « Exister dans ce championnat »

À deux jours de la réception de Lyon-La Duchère pour la 1ère journée de N2 (C), le défenseur du RC Grasse a lancé la saison.

VINCENT MURATORI NATIONAL 2 INTERVIEW RC GRASSE PAYS DE GRASSE N2

Vincent, pour commencer, quel est l'état d'esprit du groupe, deux jours avant la reprise du championnat ?

Tout le monde se languit de reprendre et d'affronter les belles équipes de ce championnat relevé. C'est toujours intéressant de se frotter à des équipes de ce niveau et de se jauger parmi elles, donc on a vraiment hâte de commencer le championnat.

Comment s'est déroulée la préparation ?

Globalement, ça s'est très bien passé. On a bien travaillé et on a réalisé des bons matches amicaux. Après ça nous a permis de travailler avec de la confiance. Maintenant, on sait que la vérité, c'est le championnat et le terrain donc on est vraiment prêt à tout donner sur le terrain.

Et l'intégration des nouveaux ?

Tout se fait assez naturellement. Ce qui est bien, c'est qu'on a eu de la continuité dans le groupe. Il y a des recrues qui s'entraînent avec nous depuis janvier donc ça a permis vraiment de bien bosser avec eux. Il y a aussi Dame Gueye qui est arrivé d'Alsace et franchement tout s'est bien passé. Il y a une bonne ambiance, un bon groupe, et tout le monde accueille bien les joueurs. J'ai pu le constater par moi-même lorsque j'ai signé au club.

"C'est un championnat très homogène, où tout le monde peut battre tout le monde, donc il est difficile de dégager des favoris."

Vincent Muratori, RC Grasse

Que retiens-tu des matches amicaux ?

Ça reste anecdotique, mais je pense qu'on a fait du bon travail. On a réussi à perdre aucun match. Mais surtout à marquer pas mal de buts et en prendre très peu, donc c'est très intéressant. L'équipe a pu travailler tactiquement et on a bien écouté les consignes du coach. C'était de bons matches pour se préparer à la reprise du championnat. Maintenant, on va rentrer dans le vif du sujet avec le match face à Lyon-La Duchère.

Quel regard portes-tu sur la poule N2 (C) ?

C'est une poule très relevée, ça c'est sûr. Il y a énormément d'équipes avec de très gros projets et de grosses ambitions donc on sait que ce sera très ouvert. Je ne vois pas une équipe être au-dessus ou inférieure aux autres, donc je pense que chaque week-end sera très important. C'est un championnat très homogène, où tout le monde peut battre tout le monde, donc il est difficile de dégager des favoris. Ce qui est certain, c'est qu'il ne faudra prendre aucun match à la légère et tout donner à tous les matches, car c'est l'équipe la plus régulière qui ira au bout.

Quelles sont les ambitions du RC Grasse dans cette poule ?

On sait qu'on a l'effectif pour exister dans ce championnat. Après, il va falloir proposer du beau jeu, avoir une vraie identité et un état d'esprit irréprochable. Il faut que chaque joueur tire le groupe vers le haut. À mon arrivée, j'ai été assez surpris du niveau de l'équipe, donc j'espère qu'on va reproduire ça en championnat. Je pense que l'ambition première c'est d'être performant, penser à notre équipe et se concentrer sur nos matches. On ne veut pas faire de calcul et prendre chaque match comme il vient. Après, il faudra bien sûr porter les couleurs et les valeurs du club sur le terrain. On verra donc si l'abnégation et la combativité qu'on met dans les matches seront suffisantes pour l'emporter.

"Je n'ai rien trouvé et je me sentais très bien à Grasse, donc je me suis dit que c'était le bon moment de rester sur la Côte d'Azur. Le projet est très intéressant et les ambitions sont grandes."

Vincent Muratori, RC Grasse

Comment allez-vous aborder ce premier match face à Lyon-La Duchère, relégué de National ?

On a tous très hâte de reprendre le championnat et se confronter aux meilleures équipes de la poule. On a pris énormément de plaisir lors de la préparation et il va falloir mettre les mêmes ingrédients dans la compétition. On sait qu'on affronte un adversaire coriace, qui va vouloir de suite remonter en National. Mais dans nos têtes, on pense à notre équipe et à ce qu'on veut mettre en place. Évidemment, le soutien du public sera également très important pour lancer la saison, donc on vous attend nombreux à La Paoute.

Tu as rejoint le RC Grasse, il y maintenant plusieurs mois. Après ta longue carrière professionnelle, qu'est ce qui t'as poussé à t'engager avec le club ?

À la fin de mon contrat avec l'ASNL, je m'entraînais avec le groupe pour garder la forme en espérant retrouver un challenge professionnel. Je n'ai rien trouvé et je me sentais très bien à Grasse, donc je me suis dit que c'était le bon moment de rester sur la Côte d'Azur. Le projet est très intéressant et les ambitions sont grandes et je sais que je peux apporter ma pierre à l'édifice. Je me suis également dit qu'à 34 ans, je pourrais apporter toute mon expérience pour aider l'équipe et club à atteindre leurs objectifs.

Crédit photo : RC Grasse

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :