Quantcast

Sponsorisé

News

7 novembre | 10h50

N2 (11J) : Les gros bras s’affirment

Alors que Versailles s’empare du leadership dans le groupe A, le Paris 13 Atletico, Fleury et les Lusitanos ne lâchent rien dans la poule B, et s’accaparent les trois places d’un podium qui est désormais 100% Ile-de-France. Point complet sur les clubs franciliens après cette 11e journée de N2. (Crédit Photo : US Lusitanos )

NATIONAL 2 N2 A N2 B Paris 13 ATLETICO N1 ENTENTE SSG N2 FC 93 N2 AS POISSY N2 US Lusitanos N2

Sponsorisé

A tout seigneur tout honneur. Pour son premier match disputé avec le costume de leader en sa possession, le Paris 13 Atletico n’a pas tremblé sur le terrain de Saint-Quentin. Une victoire 3-0 logique qui permet aux Gobelins de conserver deux unités d’avance sur Fleury. Comme souvent, c’est Kemo Kenneh qui a été le dynamiteur chez les Vert et Noir, en ouvrant le score d’une tête rageuse suite à une merveille de centre de Nomenjanahary, avant d’être à l’origine du second but peu avant la pause, quand le portier adverse repousse mal sa tentative de frappe qui retombe dans les pieds de Thiago Castro qui ne se fait pas prier. Le second acte sera moins flamboyant mais pas d’inquiétude pour la meilleure défense du championnat, qui va même aggraver le score sur un coup franc direct de Castro, encore lui, qui profite bien de la déviation de sa frappe par le mur pour s’offrir un doublé. Après la rencontre, le coach parisien Fabien Valéri était satisfait de la tournure des évènements : « Nous avons fait une excellente première mi-temps ou l’on mène par 2 buts d’écart en ayant maîtrisé totalement. Ensuite en deuxième période, on a un peu plus subi parce que Saint-Quentin à joué son va tout, mais on a relativement bien maîtrisé puis on a réussi à marquer le troisième but qui a mis fin au débat. »

La semaine prochaine, face à une équipe de Lens relégable que les coéquipiers de Germain Sanou vont étrenner leur habit de leader pour la première fois à domicile dans leurs antre de Boutroux. La victoire sera impérative avant le choc qui se profile face au FC Fleury 91. Des Lions qui se sont bien repris hier à Walter Felder, en dominant facilement l’AJ Auxerre, 3 buts à 0. Les coéquipiers d’Antoine Petit n’ont pas tremblé, menant à la pause 2-0, grâce à des réalisations de Badin, auteur d’une belle reprise de volée, et de Vouma, suite à une offrande de Petrilli. Ce dernier, de retour à un très bon niveau, va se charger de mettre fin aux débats en inscrivant son sixième but de la saison, bien servi par Sylla. Seul petit bémol, le carton rouge de Cucu qui pourrait donc manquer le choc face aux Gobelins. A la troisième place du podium, on retrouve désormais une équipe Saint-Maur qui ne lâche rien. Troisième victoire de rang et huitième rencontre sans défaite pour les troupes d’Aderito Moreira. Hier dans le choc de cette 11eme journée face à Reims, ils ont pris le dessus sur la très belle équipe de Franck Chalençon, grâce à des réalisations de Diako et Betra. A noter la très bonne prestation de Karamako, auteur d’une passe décisive sur le premier but et obtenant le penalty sur le deuxième. Dans un match compliqué dans lequel les deux équipes se sont montrées dangereuses, les Val-de-Marnais peuvent également remercier le portier Hugo Cointard, auteur d’une belle parade en début de seconde période sur un coup franc adverse.

Sainte-Geneviève et l’Entente SSG au plus mal

Plus affaibli que jamais avec neuf absents au coup d’envoi, le FC 93 n’a pas fait de miracle à domicile face à Beauvais. Une défaite 1 but à 0 qui fait tomber les Dionysiens à la 8eme place. Difficile période pour le coach Himed Hamma et les siens, qui ont encore vu l’un des leurs tomber au combat, Damien Boudjemaa victime d’une élongation. C’est un coach lucide qui s’est présenté à nous après la rencontre : « Il y avait un écart énorme entre les deux équipes, ils étaient beaucoup plus tranchants que nous, je pense qu’on aurait pu jouer encore 1h de plus sans marquer. Beauvais était beaucoup plus mature et plus juste que nous donc ils méritent cette victoire. Nous avons peu de marge pour mieux faire actuellement, je n’ai vraiment pas grand chose à reprocher à mes joueurs. » En espérant que cette incroyable malchance en terme d’effectif ne se prolonge pas, le FC 93 va devoir désormais faire le dos rond et attendre la trêve. Heureusement pour eux, grâce à un très bon début de saison, ils ont de la marge sur la zone rouge, le maintien étant pour rappel le principal objectif du club de Seine-Saint-Denis.

Un maintien qui va commencer à être de plus en plus compliqué à aller chercher pour les deux autres clubs franciliens engagés dans cette poule B, s’ils n’inversent pas rapidement les choses. Désormais avant-dernier, à quatre points du premier relégable, Belfort qui compte un match en moins, le SGS Foot n’en finit plus de tomber. Sur le terrain de Metz, les coéquipiers de Quentin Barcelo, ont concédé leur troisième revers de rang. La défaite de trop pour le coach Emmanuel Dorado qui ne souhaite désormais plus s’exprimer dans la presse. Un choix que nous regrettons mais respectons. Du côté du Val-d’Oise et de l’Entente Sannois-Saint-Gratien, les choses ne s’améliorent pas sur le plan comptable, même si l’on peut constater des progrès dans le jeu. Face à l’armada d’Epinal, les troupes d’Emmanuel Tregoat ont été loin d’être ridicules, ne s’inclinant que sur la plus petite des marques suite à un penalty du meilleur buteur du groupe Oussama Abdeldjelil. Le coach de l’ESSG s’est exprimé après la rencontre : « Je suis déçu car les joueurs ont mis l’investissement que j’attendais mais malheureusement on fait encore une faute bête qui amène le penalty alors qu’il n’y avait aucun danger et que nous avions eu deux belles occasions juste avant. On est dans le dur mais on va s' accrocher et continuer à travailler, en espérant que l’apport de quelques joueurs nous rendra plus compétitif. » Face à Belfort et Sainte-Geneviève, les deux prochaines rencontres de Sannois s’annoncent plus que capitales.

Poissy renoue avec la victoire

Dans la poule A, Versailles a profité de la défaite de Lorient à Chateaubriand pour s’emparer du leadership, grâce à sa victoire 2 buts à 1 sur la pelouse de Vitré, avec une nouvelle réalisation à la clé de Christopher Ibayi, qui en est désormais à six buts depuis le début de la saison. Plus que jamais en position de force pour la montée, le seul club invaincu de l’ensemble des groupes de ce championnat de N2 réalise une première entame de saison quasi parfaite. Du côté de son voisin, l’AS Poissy, c’est un soulagement. Abonnés aux résultats nuls, les coéquipiers du buteur d’hier soir Omaré Gassama, ont enfin décroché un succès qui les fuyaient depuis sept rencontres. Un soulagement pour le coach Walid Aïchour : « C'est une victoire importante, il fallait gagner à tout prix et on l’a fait, félicitations à mes joueurs. Elle est entièrement méritée, même si on aurait pu se faciliter la tâche au lieu de compliquer les choses, mais cela fait trois points, à nous de continuer sur cette lancée. » De retour dans la première partie du classement, les Pisciacais vont désormais pouvoir se concentrer sur le septième tour de Coupe de France face à Saint-Julien (R3), avant de retrouver Chartres en championnat dans deux semaines.

Reynald Trunsard


EN UN COUP D’OEIL

Onzième Journée

Groupe A

AS Vitré - FC Versailles 78 1-2 (C. Ibayi 8’, M. Vieira 9’)

AS Poissy - SM Caen 2 1-0 (O. Gassama 38’)

1 FC VERSAILLES 78 23+10

8 AS Poissy 15+4

Groupe B

Olympique Saint-Quentin - Paris 13 Atletico 0-3 (T. Castro 30’ 85’, K. Kenneh 32’)

FC Fleury 91 - AJ Auxerre 2 3-0 (C. Badin 11’, W. Vouama 36’, A. Petrilli 75’)

US Lusitanos Saint-Maur - Stade de Reims 2 2-0 (L. Diako 35’, F. Betra 74’)

FC 93 - AS Beauvais-Oise 0-1

FC Metz 2 - Sainte-Geneviève Sports 2-0

Entente Sannois-Saint-Gratien - SA Epinal 0-1

1 PARIS 13 ATLETICO 26+10

2 FC Fleury 91 24+11

3 US Lusitanos Saint-Maur 22+7

8 FC 93 16+0

15 Sainte-Geneviève Sports 6-10

16 Entente Sannois-Saint-Gratien 4-12


Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :