Quantcast
News

18 septembre | 9h27

N2 (A) : le coup de Grasse, l'AS Cannes déjà en mode festival !

Les deux clubs azuréens de National 2 remontent sur le podium à l'issue de la 4e journée grâce à leur étincelante victoire à domicile samedi.

NATIONAL 2 N2 A AS CANNES AS CANNES N2 RC GRASSE PAYS DE GRASSE N2 RC PAYS DE GRASSE

Un récital, festival, une démonstration... Chacun utilisera le terme qu'il souhaite pour décrire la prestation de l'AS Cannes contre Alès mais ce qui est certain, c'est que les visiteurs ne sont pas prêts d'oublier leur déplacement sur la Côte d'Azur. Humiliés (8-1), ils avaient pourtant ouvert le score avant d'être balayés par la tornade Rouge et Blanche. Intenable une nouvelle fois, Kamel Bennekrouf a tout fait aux visiteurs. Double passeur décisif, il a obtenu un pénalty et s'est lui-même offert un doublé en fin de partie.

Aligné à la pointe de l'attaque, Lenny Leonil a survolé la partie avec son coéquipier précédemment cité en signant un quadruplé aussi rare que magistral. Venus en nombre pour le retour des leurs à Coubertin sur ce nouveau terrain hybride qui semble déjà avoir été apprivoisé, les supporters des Dragons, abonnés ou non, en ont pour eu l'argent samedi soir. Comme nous l'a souligné un supporter, l'AS Cannes est invaincue depuis six mois en matches officiel et une défaite (1-0) en Balagne. Après quatre journées de National 2 et une deuxième place derrière Hyères, Cannes montre qu'il est et sera au niveau cette saison.

Grasse, c'est du sérieux aussi

Si certains prédisaient une saison plus compliquée que les précédentes au RCPG, le début du marathon raconte une tout autre histoire. Avec 8 points sur 12 possibles, 7 buts marqués et surtout 0 encaissé, les hommes de Loïc Chabas démontrent encore qu'il faudra se lever tôt pour les déloger du haut de tableau. Un mois après la reprise et malgré une ossature défensive presque entièrement renouvelée, le constat est que les nouveaux arrivants ou ceux qui ont été propulsés titulaires ont pris le relais sans sourciller. Samedi, les pistons Grandemange et Châtelain et ont été très actifs et ont chacun marqué. Amaury Roperti a validé un quatrième clean-sheet consécutif et Tony Badalassi a encore trouvé le chemin des filets. S'il n'y a pas encore de quoi s'enflammer, les débuts des Azuréens de N2 a en tout cas de quoi nous réjouir.

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :