Quantcast
News

8 septembre | 16h03

N2. Déplacements périlleux mais à enjeux pour le RC Pays de Grasse et l'AS Cannes

Les deux clubs azuréens de National 2 ont de quoi s'attendre à de solides oppositions samedi en terres extérieurs à l'occasion de la 3e journée de N2. (Crédit photos : RCPG et Kevin Mesa).

NATIONAL 2 N2 A

Après un premier voyage en avion où ils ont atterri à Genève avant de rallier Thonon en bus, les Dragons vont effectuer ce vendredi quatre bonnes heures de route pour rallier le Jura, où les attendent leur prochain adversaire, dont le nom ne laisse que peu de doutes dès le départ sur sa situation géographique.

Jura Sud, imperméable après deux journées

S'il est toujours difficile de manoeuvrer Jura Sud chez lui, 2e l'an dernier dans la poule C et doyen de la 4e division française où il est ancré depuis 2003-2004,, il n'est pas plus mal d'y aller en période estivale plutôt qu'en décembre ou janvier lorsque la température peut geler les moins habitués. Avec un groupe a priori au complet excepté Trinker toujours blessé, les Cannois vont devoir se montrer entreprenants pour percer le verrou d'une défense jurassienne imperméable lors de ses deux premières sorties (deux fois 0-0 dont un contre Grasse). Une victoire à Moirans-en-Montagne, petite commune aux antipodes de la Cité des Festivals, serait un gros signal pour la suite du championnat et placerait l'escouade de Cabezas dans une posture idéale avant la première réception tant attendue de Chamalières sur le nouvel écrin hybride de Coubertin.

L'Etoile FC semble lancée, Grasse est prévenu

Si le déplacement ne sera pas trop long samedi pour une équipe du RCPG forte d'une entame emballante à domicile le week-end dernier contre Alès (4-0) battre l'Etoile FC de l'ex-Madrilène Julien Faubert représentera un double challenge. D'abord, celui de venir à bout d'une équipe ambitieuse, construite pour l'accession et plutôt en forme à l'image de son nouvel attaquant Jules Varvat déjà saignant devant les buts. Ensuite, s'imposer dans le Var reviendrait à la fin d'une petite disette contre les Etoilistes en championnat (dernière victoire le 31 août 2019). Au XI de la Rose de briller, telle une étoile.

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :