Quantcast

Sponsorisé

News

22 janvier | 10h13

N3 (12J) : Ne rien lâcher

Ce douzième acte de N3, qui se dispute ce week-end, sera des plus intéressants. Bien que dépourvu de chocs de haut de tableau, il a l’occasion de nous y faire voir beaucoup plus clair dans un championnat plus homogène que jamais. Entre ceux qui veulent confirmer et ceux qui veulent rebondir, l’enjeu sera partout. (Crédit Photo : Icon Sport)

US Fougères N3 N3 IDF

Nouveau dauphin, le PSG va ouvrir le bal dans une rencontre qui s’avère être un véritable trompe l'œil. A la lecture du programme, on pourrait penser que les Parisiens n’ont rien à craindre sur le terrain des Ulis, avant-dernier et moins bonne défense du championnat, mais la réalité est toute autre. Malgré huit défaites depuis le début de la saison, les Essonniens ne sont jamais faciles à battre, comme le prouvent leurs récents revers face au Blanc-Mesnil (2-3), Linas-Montlhéry (1-2) ou encore le PFC (1-2). Il faudra donc se méfier du côté parisien et aborder cette opposition avec le plus grand sérieux. Mais à ce sujet, nous n'avons que très peu de doutes concernant les hommes de Carlos De Vasconcelos, bien décidés à mettre la pression sur le Racing CFF.

Un leader qui n’aura pas non plus la tâche facile, en déplacement du côté d’Ivry pour se mesurer à une équipe qui aimerait bien retrouver les jours heureux du début de saison. Sur une série de six matches sans victoire, les Val-de-Marnais n’ont pas d’autre choix que de faire un coup face à des Ciel et Blanc, plus en forme que jamais, qui ont là l'occasion, d’envoyer un nouveau message à la concurrence en cas de neuvième succès. Véritable tube du moment avec son parcours en Coupe de France et ses quatre victoires de suite en championnat, l’ESA Linas-Montlhéry, sur le podium depuis la semaine dernière, accueille le FC Mantois 78, avec l’ambition de réaliser la passe de cinq. Même si les coéquipiers de Pascal Leno seront favoris de cet affrontement, il faudra surveiller avec attention la réaction du club des Yvelines, qui reste sur deux revers de suite et qui voit la zone rouge se rapprocher de plus en plus près.

Défaite interdite pour Créteil et Meaux

Une zone de relégation que le club de Drancy aimerait bien mettre à distance également. Malheureusement, avec quatre défaites sur les quatre derniers matches, les hommes de Philippe Lemaitre n’ont plus aucun matelas de sécurité. Ce samedi, ils devront absolument relever la tête, mais là encore, la tâche s’annonce pas simple, contre une équipe des Mureaux qui revient bien au cœur de cet hiver 2021-22. Les hommes de Dominique Gomis ont impressionné dernièrement avec des victoires contre Ivry (1-0) et surtout Brétigny (2-1). Cette dernière, obtenue pour rappel, à 9 contre 11 pendant plus de 65 minutes. Des exclusions qui pourraient avoir un impact sur le match du week-end, puisque l’OFCM devra faire sans Aymen Rachmoune et Frédéric Kei contre la Jeanne D’Arc.

Du côté de la rencontre opposant Créteil à Meaux, on a tendance à dire « malheur au vaincu ». Cet affrontement entre la lanterne rouge Val-de-Marnaise et le douzième, une équipe meldoise moins bonne attaque du championnat et qui n’a gagné qu’une seule rencontre jusqu’ici, a tout du match couperet, déjà très important dans l’optique du maintien. A noter également le duel entre deux clubs bien calé dans la première partie de tableau entre le Paris FC et Blanc-Mesnil. Une victoire risque de propulser celui qui l’obtient dans des sphères encore plus hautes. Un haut de tableau dont le FCM Aubervilliers est un habitué depuis de nombreuses années, mais qu’il n’arrive pas à fréquenter en cette édition 2021-22. Face à une équipe de Brétigny qui vient d’être éjecté du podium pour la première fois de la saison, les hommes de Rachid Youcef vont dans un premier temps essayer de retrouver le goût de la victoire, eux qui sont abonnés aux résultats nuls (7 en 11 matches). Pour cela, la meilleure défense du championnat devra se faire violence du côté de l’attaque.

Comme à chaque journée, vous pourrez retrouver un compte rendu de cette douzième journée, dès dimanche après-midi, à l’issu du dernier match.

Reynald Trunsard

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :

Sponsorisé