Quantcast

Sponsorisé

News

19 mars | 11h56

N3 (17J) : De l’enjeu partout

Ce dix-septième acte de championnat de N3 promet des étincelles ce week-end. Lutte pour le maintien, N2 en ligne de mire, il n’y aura pas un stade dans lequel l’enjeu sera absent. Tour d’horizon d’un menu plus qu’alléchant. (© Julian Gleeson)

N3 IDF Paris FC N3 FCM AUBERVILLIERS N3 Blanc-Mesnil SF N3 Racing CFF N2

Sponsorisé

A une semaine du duel qui pourrait bien être le tournant de la saison entre les deux premiers du classement, le Racing CFF et le SF Blanc-Mesnil, il va falloir tenter de ne pas perdre de plumes en route ce samedi pour les deux protagonistes. Ce seront d’ailleurs eux qui ouvriront le bal de ce week-end footballistique avec tout seigneur tout honneur, dès quinze heures le leader à l’affiche. Les Racingmen, qui comptent six unités d’avance en tête, vont recevoir une équipe de Mantes, désormais relégable et qui n’a plus gagné depuis le 04 décembre dernier. La tâche s’annonce donc très difficile pour les troupes de Robert Mendy. Une heure après le coup d’envoi dans les Hauts-de-Seine, il sera temps pour Blanc-Mesnil de passer également à l’action mais attention car ce n’est pas n’importe quelle affiche qui est au programme du SFBM. Sur le terrain d’Aubervilliers, qui revient très bien, c’est un derby d’une importance extrême qui est au menu du jour des coéquipiers de Mamadou Diallo, deuxième meilleur buteur du championnat.

Derrière les deux équipes de tête, les réserves du PSG et du PFC vont tenter de repartir avec les trois points afin de continuer à espérer. En déplacement, respectivement sur les terrains des Mureaux et d’Ivry, la mission est compliquée. Mais on sait tous que rien n’est impossible avec ces deux équipes, qui ont démontré depuis le début de saison qu’elles avaient les armes pour lutter dans la course à la montée. En tout cas, il ne faudra pas se manquer pour les hommes de Matthieu Lacan et les coéquipiers de Johnny Gaza.

Victoire impérative pour Meaux

Dans le bas de tableau, on surveillera avec attention la rencontre entre Créteil et Drancy. Deux équipes qui ne sont plus dans la zone rouge et qui sont en forme en ce moment. Surtout la Jeanne D’arc qui vient d’enchaîner trois succès et qui aimerait bien faire la passe de quatre, afin de s’éloigner encore plus du premier relégable, qui se trouve pour l’instant à quatre points du club de Seine-Saint-Denis. Face à une équipe de Brétigny qui n’a plus gagné depuis cinq rencontres, le CO Ulis va tenter de signer un deuxième succès de suite pour s’extirper lui aussi du bas de tableau. Pour cela, il faudra aux hommes de Mahamadou Niakaté effectuer la même prestation qu’il y a quinze jours face à Ivry (3-1).

Si Meaux à retrouvé le goût du succès il y a deux journées face aux Ulis, la défaite lors de la dernière journée face au PFC a remis sur terre l’équipe de Seine-et-Marne. Lanterne rouge, elle se doit de faire carton plein à domicile. Et pour cela, il faudra commencer par vaincre une équipe qui a longtemps été le tube du championnat mais qui n’arrive plus à avancer depuis le début d’année 2022, l’ESA Linas-Montlhéry. Sur une série de cinq rencontres sans victoire, dont quatre défaites de suite, les troupes de Cabrelli sont dans une spirale négative dont il va falloir se sortir très rapidement. Du côté meldois, nul doute que l’occasion est belle de maintenir la tête sous l’eau un adversaire et surtout de se donner de son côté un bol d’air, plus que nécessaire avant le sprint final.

Reynald Trunsard

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :