Quantcast
News

11 mai | 12h33

Hichem Ferreri : "Il faut revenir aux fondamentaux"

S’il y a trois semaines, le calme régnait encore dans le vestiaire du Cannet-Rocheville, la défaite de samedi dernier dans le derby de N3 face à la réserve de l’OGC Nice (4-2) a fait prendre conscience de la situation sportive alarmante aux hommes de Farid Tabet.

ES CANNET-ROCHEVILLE ES CANNET-ROCHEVILLE N3

À force de jouer avec le feu, l'ES Cannet-Rocheville risque de se brûler. Eteindre l’incendie et s'imposer coûte que coûte, tel est le leitmotiv avant la réception d'Istres samedi, cruciale pour l'avenir du club cannettan en National 3. Et de ça, Hichem Ferreri et ses coéquipiers en ont conscience.

Bonjour Hichem, après cette défaite dans le derby, le Cannet Rocheville est-il danger sur cette fin de saison ?

Il y a un mois, on ne pensait vraiment pas qu’on allait en être là aujourd'hui. La défaite contre Nice nous a fait mal. À la fin du match, on s’est tous regardé droit dans les yeux et on a vite pris conscience de la situation. Il nous reste deux finales à jouer pour continuer l’aventure en National 3 la saison prochaine.

Cette défaite face à la réserve de l’OGC Nice (4-2), elle est logique ?

Si l’on mène 2 à 0 au bout de dix minutes de jeu, c’est un autre match, mais avec des si... Comme trop souvent cette saison, malheureusement, nous ne concrétisons pas nos premières grosses occasions. Sur la suite du match, la défaite est logique. C’est très compliqué de toujours démarrer un match avec un ou deux buts encaissés et toujours courir derrière le score.

Le poids sur les épaules, on le sent vraiment cette fois

Hichem Ferreri

Cette semaine, les attitudes ont changé à l'entraînement ? Vous sentez que vous avez maintenant un poids sur les épaules ?

Le poids sur les épaules, on le sent vraiment cette fois. Dès notre retour à l'entraînement, le coach nous l’a rappelé et nous a fait comprendre que maintenant, nous avons notre destin entre nos mains. Il faut absolument gagner nos deux derniers matches, car nous serons spectateurs lors de la dernière journée*.

Vous recevez Istres ce week-end, un concurrent direct, c’est un nouveau match capital dans la lutte pour le maintien ?

Ils sont dans la même situation que nous, ce sera un match d’hommes. Comme le coach nous l’a dit, il faut revenir aux fondamentaux, gagner ses duels, être efficace dans les deux surfaces et jouer simple. Il faudra être meilleur qu’eux pour remporter ce match et ça commence par appliquer les fondamentaux du football.

*L'ESCR devait affronter le Gazélec Ajaccio le 3 juin lors de la dernière journée, mais le club corse a déclaré forfait général en cours de saison.

Cliquez ici pour retrouver les informations du match

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :