Quantcast
News

16 avril | 9h30

N3. Le Cannet-Rocheville perd face à Fos avec des regrets

Ce samedi 13 avril, l'ES Cannet-Rocheville s'est incliné à domicile face à l'ES Fos en N3. Avant-dernier du championnat, l'ESCR traverse une passe difficile. Actufoot était sur place et vous résume ce qu'il s'est passé. (Crédit photo : Actufoot 06)

ES CANNET-ROCHEVILLE ES CANNET-ROCHEVILLE N3 ES FOS ES FOS N3 National 3 - Poule A

L'ES Cannet-Rocheville recevait l'ES Fos à l'occasion de la 22e journée de championnat. Durant les 15 premières minutes de la rencontre, l'ESCR mène le jeu, se montre dangereux et se procure de nombreux corners. L'ES Fos souffre dans ces premiers instants du match mais se ressaisit rapidement. Les visiteurs ouvrent même le score sur une frappe lointaine de Malcom Nguea Mandengue (36e). Bien que les hommes de Farid Tabet aient des occasions, ils n'arrivent pas à les concrétiser, notamment un face-à-face qui ne trouve pas les filets du gardien des Bouches-du-Rhône.

Actufoot • ES Cannet Rocheville ES Fos N3 2 1
Actufoot • ES Cannet Rocheville ES Fos N3 2 1
Actufoot • ES Cannet Rocheville ES Fos N3 2 1
Actufoot • ES Cannet Rocheville ES Fos N3 2 1
Actufoot • ES Cannet Rocheville ES Fos N3 2 1

"Je pense qu'à 2-0, nous avions les moyens de faire quelque chose."

Cédric Campello, adjoint de l'ES Cannet-Rocheville, a évoqué ses regrets concernant la rencontre de ce week-end, les opposant à l'ES Fos.

Au retour des vestiaires, les joueurs azuréens sont déterminés à recoller au score, mais leur adversaire du jour marque un second but venant de Theo Marzo, dès les premières minutes (49e). La sanction est dure pour les vert et blanc, se retrouvant menés de deux longueurs dès le début de la seconde période. L'ESCR ne lâche rien tout au long de la seconde période mais ne concrétise pas ses occasions. L'ES Fos alourdit le score à la 73e minute, par Thomas Garnier, portant le score à 3-0. La frustration des joueurs du Cannet-Rocheville se fait sentir. Malgré le scénario difficile du match pour les hommes de Farid Tabet, ils parviennent à inscrire un but à la 86e minute signé Matteo Grizzetti, dans les dernières minutes de la rencontre, réduisant ainsi légèrement le score final.

Ils ont déclaré...

Cédric Campello (entraîneur adjoint ES Cannet-Rocheville) : "Nous avons eu 3 occasions franches et nous n'avons pas marqué. L'équipe adverse en a eu une et ils ont marqué un superbe but. Nous sommes revenus en deuxième mi-temps avec des intentions, mais sur leur deuxième occasion, ils ont marqué un deuxième but. Cela fait mal mentalement et physiquement, même si le match n'est pas fini. Notre but est arrivé trop tard. Je pense qu'à 2-0, nous avions les moyens de faire quelque chose. Ce qui est frustrant, c'est que sur l'ensemble du match, ils ont eu quatre occasions, je ne pense pas me tromper, et ils ont marqué trois buts. De notre côté, nous en avons eu sept ou huit et nous n'en avons mis qu'un seul, voilà où est la différence. Une équipe en confiance et une autre qui ne l'est pas, qui n'a pas lâché. Nous devons retourner au travail pour prendre des points la semaine prochaine à Agde."

Frédéric Cravero (entraîneur ES Fos) : "Nous avons un peu subi ce premier quart d'heure, ils ont eu une belle occasion en face-à-face qui aurait pu changer la physionomie du match. Nous avons fait de bonnes choses et nous avons mis de jolis buts, c'est ce qui est satisfaisant. Nous marquons très tôt en deuxième période, avec 2-0 c'est déjà plus facile. Nous avons essayé de maîtriser un peu, même si sur le dernier quart d'heure nous n'avons pas fait ce que j'espérais."

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :