Quantcast

Sponsorisé

News

10 janvier | 16h29

Nathan Courteille : "Une autre dimension"

L'entraîneur des U18 du SC Beaucouzé, Nathan Courteille, revient à tête reposée sur l'élimination en 32emes de finale de Gambardella face au FC Nantes (0-5) ce dimanche !

GAMBARDELLA FC NANTES SC Beaucouze

Le SC Beaucouzé a vu son parcours en Coupe Gambardella s'arrêter net hier après-midi face aux U18 du FC Nantes au complexe sportif Jacques Aubineau. Une élimination (0-5) dont n'a pas à rougir l'éducateur de la catégorie, Nathan Courteille, lucide après les événements : "Le score peut paraître lourd sur le papier même si le FC Nantes nous a été supérieur dans tous les domaines sur le terrain. On a essayé de jouer avec les principes qu'on avait essayé de mettre en place. On avait fixé l'objectif de rentrer à la mi-temps à 0-0, il n'a pas été rempli, on prend des buts sur des erreurs évitables. Donc forcément, un peu de regrets à ce sujet". Par contre, le coach angevin a souligné le caractère unique de cette confrontation face à une des références en la matière : "Ce match nous a fait rentrer dans une autre dimension dans tous les domaines. On s’est confronté au haut niveau et on a bien vu ce qu’il fallait faire pour y arriver (rires) ! Nantes a filmé le match avec un drone ce qui va nous permettre d'avoir des clichés inédits. Les gars sont également plus mûrs après cette aventure, il s'est forgé un caractère".

Un parcours enrichissant... dans un contexte sanitaire usant

Devant environ 1300 spectateurs réunis pour assister à cette rencontre, l'affiche entre le SC Beaucouzé et son voisin canari n'a cependant pas échappé aux restrictions sanitaires, avec les services de restauration et la buvette fermées suite aux protocoles en place. Un manque à gagner qu'a souligné Nathan Courteille malgré le caractère historique de l'événement : "Pour le club, c'est un gros trou financier mais on a quand même accueilli 1300 spectateurs ce dimanche. J'espère que les garçons s'en souviendront même si avec la buvette, nous n'aurions pas forcément fait payer l'entrée pour le match". Des circonstances similaires à celles vécues lors des deux saisons précédentes et surtout la fin de cette parenthèse enchantée en Gambardella : "Aujourd’hui, on sait pas ce que l’avenir nous réserve. On a peur de revivre le scénario des deux dernières saisons. On va reprendre les entrainements pour continuer à travailler d'ici la reprise du championnat. Mais nous ne pouvons plus faire de matches amicaux ni disputer de rencontres officielles".

Crédit photo : Lakhdar Hadjeri

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :

Sponsorisé