L1J37

Antoine Kombouaré (Nantes) : « Ce match dépend beaucoup de nous »

14/05/2021 à 16:19

Avant d'affronter Dijon, actuelle lanterne rouge de Ligue 1 qu'il a coaché dans le passé, Antoine Kombouaré est désormais embarqué dans une mission bien précise : celle du maintien des Canaris, 18e mais auteurs de 3 victoires consécutives en championnat !

Cette rencontre aura forcément une saveur particulière pour Antoine Kombouaré, qui va affronter un de ces anciens clubs. Hasard du destin, il y a deux saisons, il était parvenu à sauver Dijon de la relégation… en passant par les barrages ! Une situation où le Kanak ne trouve pas de similitudes par ailleurs : « Avec Dijon, on n’a jamais connu trois succès de rang. Et on a vraiment galéré jusqu’à la fin. Là, aujourd’hui, on est toujours 18emes avec Nantes mais on sent que c’est mieux » précisait il notamment au moment de faire un comparatif entre ces deux expériences. Une rencontre qu’il pourra néanmoins aborder de manière sereine puisque son effectif étant au complet. Le seul point d’interrogation concernait Jean-Charles Castelletto, le défenseur central, suspendu contre Bordeaux (3-0) et sorti blessé à Brest (1-4), qui sera finalement opérationnel.

Un destin dans les mains des Nantais

Si le FCN n’est pas encore sorti d’affaire, les hommes d’Antoine Kombouaré visent désormais la passe de quatre en championnat. 18emes avant d’appréhender cette 37eme journée ce dimanche, l’ancien technicien du PSG et du TFC est sûr d’une chose : il va falloir s’appuyer sur ce qui a marché lors des trois dernières journées tout se méfiant d’un adversaire déjà condamné à descendre : « Je pense vraiment que ce match dépend beaucoup de nous. De ce qu’on va proposer, de ce qu’on va faire. L’idée, c’est d’aborder ce match avec la plus grande rigueur, la plus grande énergie pour emballer la partie. On veut vite marquer sans prendre de but. Les joueurs dijonnais ont envie de se montrer et pouvoir partir de la galère dans laquelle ils se trouvent. » Avec trois points potentiels et en espérant un faux pas des concurrents directs (Lorient, Strasbourg…), les Nantais auront l’occasion de bien finir à la Beaujoire… pour la dernière de Michel Der Zakarian sur le banc montpelliérain !

Crédit photo : FCN / Arnaud Duret

☟ CONTINUEZ VOTRE LECTURE ☟