National 2Poule D

National 2 : Bourges Foot et Bourges 18, la fusion est en marche

25/03/2021 à 15:57

Les deux club berruyers se rapprochent de plus en plus. La saison prochaine, ils pourraient ne former plus qu'un en National 2.

Tous les deux en National 2, tous les deux basés à Bourges, la fusion semblait logique. Néanmoins, Bourges Foot et Bourges 18 étaient loin de parler de fusion il y a un an quand le second a accédé au N2. Deux clubs rivaux au sein de la même ville, l’accord n’était pas si simple à trouver. Patrick Dorie a été nommé médiateur de ce rapprochement par le nouveau maire Yann Galut. Ce dernier déclarait en juillet dernier : « Ma vision des choses est que les clubs adhèrent à ce que souhaitent les Berruyères et les Berruyers. Pendant toute la campagne (électorale aux municipales), ils m’ont dit qu’on ne pouvait pas avoir deux clubs en National 2, ce n’est pas possible et c’est absurde. En outre, je suis comptable des finances de la ville. » S’il a fallu plus de temps que les quatre mois évoqués dans un premier temps, les deux clubs sont très proches de s’unir. Le premier magistrat de la ville avait d’ailleurs menacé de réduire les subventions si l’un des clubs ralentissait ce rapprochement.

Selon Le Berry Républicain, les conseils d’administration des deux clubs ont validé le projet de fusion. « Sous réserve de la validation, lors des assemblées générales des deux clubs, des licenciés, la fusion sera effective au 1er juillet. Et cette fusion se fera avec une co-présidence entre Cheikh Sylla (président du Bourges Foot, ndlr) et moi. Mais tout cela doit être soumis au vote de nos licenciés », assure Olivier Rigolet, le président de Bourges 18. Tous les détails n’ont pas été dévoilés comme le nom et les couleurs de la nouvelle entité, mais cela devrait se faire avant l’été.

Un futur club berruyer présent en N2, R3 et R1

Avant d’officialiser le rapprochement, les deux clubs ont obtenu des garanties de la Ligue Centre Val-de-Loire. « Le président de la Ligue Antonio Teixeira nous a assurés que notre première réserve jouera en National 3, la seconde en R1, ce qui nous permettra d’avoir un groupe élite important », ont indiqué Olivier Rigolet et Cheikh Sylla.

L’organigramme des entraîneurs va donc également évoluer. Sandrine Jacquet, coach de la R1 Féminine du Bourges 18, prendra les rênes de la R1F du nouveau club. Laurent Di Bernardo, l’entraîneur de Bourges Foot, devrait avoir la responsabilité de l’équipe fanion. L’autre entraîneur Youcef Benghourieb (coach de Bourges 18) ne sera pas écarté du futur projet. « Nous proposerons à chacun des salariés de rester dans le futur club », assure Olivier Rigolet à nos confrères. Un manager général sera également prochainement nommé. « On avance main dans la main vers la fusion, ça s’impose », concluent les dirigeants des deux clubs.

☟ CONTINUEZ VOTRE LECTURE ☟