AnalyseN1

Championnat National : la dernière ligne droite c’est maintenant !

10/05/2021 à 19:27

Le titre pour Bastia ou QRM, la lutte pour la 3ème place, le maintien... Actufoot a analysé pour vous les enjeux du multiplex de la 33ème journée du championnat National.

Déjà promus, le SC Bastia et Quevilly Rouen Métropole vont se jouer le titre de champion ce soir. En effet, le choc du multiplex de la 33ème journée du championnat National opposera les deux meilleures attaques à 20h45. A l’aller, à domicile, les Corses s’étaient imposés deux buts à un (Ben Saada et Robic contre un but de Jung). Avec deux points d’avance au classement, les insulaires ont l’avantage mais peuvent être dépassés par leurs adversaires. Un succès en Normandie leur assurerait en revanche la première place et donc le titre de champion. La « cerise sur le gâteau » pour cette troisième accession consécutive et le retour au niveau professionnel.

Le classement des buteurs

La course au podium fait rage

Qui complètera le podium et disputera le barrage aller-retour contre le 18ème de Ligue 2 ? Rien n’est encore fait. Villefranche Beaujolais possède une toute petite longueur d’avance sur Le Mans qui fait un retour en trombe. Les Manceaux, treizièmes avant leurs matchs en retard, sont sur une superbe série de quatre victoires. En bonne forme également, les Rhodaniens n’ont pas le droit à l’erreur contre le Stade Briochin (13e) et le SC Lyon, la lanterne rouge.

Un temps relégable cette saison, les Caladois ont réalisé une très bonne seconde partie de saison en changeant d’entraîneur. Le départ d’Alain Pochat et l’arrivée de Hervé Della Maggiore ont créé un électrochoc qui pourrait conduire à un retour en pro pour la première fois depuis la saison 1983-1984. Concarneau (4 points de retard) et le Red Star (5 points de retard) sont à l’affût en cas de faux-pas de Villefranche et du Mans. Ils pourraient toutefois dès ce soir être hors course pour le podium en cas de succès de Villefranche.

Le classement de National

Le maintien dans le championnat National toujours en suspens

Que va décider le Comité Exécutif de la FFF ? Après l’annonce d’une saison blanche pour la N2, il serait peu probable de voir les quatre derniers descendre à l’échelon inférieur. Au risque de voir le N1 se retrouver avec 14 équipes dans ses rangs au lieu de 18. Même si rien n’est à exclure, la possibilité d’une seule relégation semble être le scénario le plus probable. Dans ce cas, la FFF respecterait son règlement qui précise « que le dernier d’un championnat ne peut être maintenu ». L’année dernière, cette hypothèse avait été adoptée pour les championnats des Ligues et Districts. Avec l’arrêt définitif des championnats amateurs, seul le dernier de chaque poule des championnats régionaux et départementaux avait été relégué.

Actuellement, le SC Lyon occupe la dernière place du championnat National avec quatre points de retard sur ses prédécesseurs. Après une saison compliquée, les Rhodaniens doivent effectuer un sans-faute. Pour espérer fuir cette 18ème place, les Lyonnais doivent de surcroît remporter deux derbies : le premier contre le FBBP 01 ce soir et le deuxième contre le FC Villefranche Beaujolais, le 15 mai. Dans le même temps, ils devront espérer des erreurs de leurs concurrents directs. Créteil (17e) et Bastia Borgo (16e) ne doivent pas remporter plus de deux points lors de leurs deux dernières rencontres. Cette fin de saison s’annonce donc pimentée. A noter, au vu du contexte particulier, le Comex de la FFF pourrait prendre une décision exceptionnelle en décidant de ne reléguer aucune équipe.

☟ CONTINUEZ VOTRE LECTURE ☟