Sélections

Les équipes de France U17 et U18, trop tendres, s’inclinent en amical

14/05/2021 à 11:25

Hier, deux oppositions ont eu lieu entre la sélection U17 et le PSG (U19 Nationaux) et la U18 et le Paris FC (N3). Les deux équipes de France se sont inclinées mais les sélectionneurs veulent retenir du positif.

Les clubs franciliens dominent les équipes de France U17 et U18. Hier matin, la sélection de Lionel Rouxel a lourdement chuté contre les U19 Nationaux du Paris Saint-Germain. En clôture du rassemblement de mai, le dernier de la saison, ils s’inclinent quatre buts à un. Tidjany Touré a vu triple (33e, 35e, 82e). Le Lillois Badredine Bouanani a pourtant réduit la marque (1-2, 52e) juste avant le but de Samuel Noireau Dauriat (1-3, 54e).

« Ce score de 4 à 1 est assez sévère pour une sélection nationale, même s’il faut tenir compte des circonstances face à des Parisiens plus âgés de deux ans. C’était volontaire, je voulais que les garçons soient confrontés à la difficulté. Ils sont présentés dans des états de forme assez différents mais avaient des intentions et des choses à montrer. Nous avons manqué d’homogénéité, de constance et de consistance. Ils ne doivent pas baisser la tête, ça n’est pas de leur faute, la saison a été particulière », a commenté Lionel Rouxel. Sa réaction complète sur le site de la FFF.

A lire aussi : reprise des compétitions et des tournois de foot à partir du 19 mai pour les mineurs

La sélection U18 fait mieux mais s’incline

Du côté des joueurs de la sélection de Landry Chauvin, le score est moins sévère (3-4) contre la réserve du Paris FC. « Il faut dépasser ce résultat et retirer les éléments positif de ce stage qui nous a permis de voir douze nouveaux joueurs qui émergent dans les centres de formation et de donner quarante-cinq minutes de temps de jeu à tout le monde lors de ce match et lors de l’opposition avec les U17 de Lionel Rouxel », s’est-il félicité.

Sekou Lega (OL) s’est notamment illustré en marquant un doublé (30e, 42e). Le Parisien Arnaud Tattevin a égalisé entre temps (40e). C’est ensuite l’autre lyonnais Samuel Bossiwa Bessolo (3-1, 73e) qui a conforté l’avance de la sélection. Pas assez car les U18 vont flancher. Le Paris FC finit par s’imposer grâce à deux nouveaux buts d’Arnaud Tattevin (78e, 83e) et une réalisation de Marvyn Vialalex (80e). L’Equipe de France U18 se retrouvera pour un dernier stage, du 31 mai au 4 juin à Ploufragan (Bretagne).

« Jusqu’à la 70e minute, nous avions montré des choses plus qu’intéressantes, dans la lignée de notre match contre le SM Caen, fin mars (1-1). Et puis un relâchement un peu inexplicable ajouté à un manque de respect du collectif nous a valu d’être punis avec trois buts en six minutes. Cela laisse un goût amer aux compétiteurs que nous sommes mais apporte aussi beaucoup d’indications pour la suite et principalement pour le prochain championnat d’Europe (2021-2022). Comme je leur ai dit, j’aurai besoin de vingt bons joueurs mais surtout vingt individus capables de mettre leurs qualités au service du collectif et avec l’envie de jouer ensemble », a commenté le sélectionneur Landry Chauvin.

☟ CONTINUEZ VOTRE LECTURE ☟