Conf' de presseL1 / J37

Lucas Paqueta (OL) : « Il fallait que je relève la tête »

14/05/2021 à 17:03

Le milieu offensif de l'OL s'est présenté en conférence de presse ce vendredi, deux jours avant le déplacement à Nîmes comptant pour la 37ème et avant-dernière journée du championnat de France de Ligue 1.

De nouveau sélectionné avec le Brésil, qui affrontera l’Équateur (4 juin) et le Paraguay (8 juin) dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du Monde 2022, Lucas Paqueta s’est présenté face aux journalistes cet après-midi.

Son erreur face au LOSC (défaite 2-3 au Groupama Stadium)

« J’étais déçu et embêté après le match face à Lille. J’ai ruminé cela pendant deux jours. Il fallait que je relève la tête. Je donne le meilleur de moi-même pour revenir au top. Cette année a été difficile pour tous. »

Ses ambitions personnelles avec l’OL

« Je suis heureux de pouvoir aider mon équipe quand je marque. Je donne tout à chaque match pour que mes coéquipiers se sentent bien, pour que l’équipe puisse remporter le match. Le plus important pour moi est d’aider mes coéquipiers. »

« J’aimerais atteindre les objectifs fixés pour jouer la Champion’s League l’année prochaine. Bruno Guimaraes est mon meilleur ami à l’OL. On a construit notre amitié car on ne se connaissait pas. Cela aide à bien travailler. On est plus forts ensemble. »

Le rôle du président Aulas

« La présence du Président Aulas auprès de nous n’est pas une pression. C’est au contraire positif pour l’équipe. Cela nous pousse à tout donner. Je suis très heureux de ce que j’apporte à l’équipe. »

La dynamique du groupe

« On doit tout simplement penser d’abord à gagner ces deux derniers matchs. On a eu une très bonne semaine de préparation. Il faudra remporter ces deux rencontres pour atteindre nos objectifs. »

« On a vu l’intensité des deux matchs face à Lille et Monaco. Avec plus de concentration, on sera plus fort. C’est ce qui nous a manqué contre Lille, alors qu’on a fait un bon match. On a été puni sur certaines rencontres. »

Sa relation avec le public

« Je pense beaucoup au public lyonnais qui aurait pu nous apporter de l’énergie positive. Cela me manque de ne pas avoir de supporters dans les stades. J’ai hâte de les rencontrer et de jouer devant eux. »