Info

Mohamed Tria quitte la présidence du Sporting Club de Lyon

07/05/2021 à 18:06

Le SC Lyon a informé dans un communiqué vendredi après-midi que son président a décidé de passer la main, après treize années à la tête du club. Directeur général délégué à la stratégie et aux relations publiques de 6e Sens Immobilier, actionnaire majoritaire de la structure rhodanienne, Jean-Christophe Vincent lui succède. (Photo : SC Lyon - Thomas Hernu).

Une grosse page se tourne au SC Lyon. Président du club du 8e arrondissement de la ville depuis 2008, Mohamed Tria a officiellement décidé de passer la main. “Mon objectif de départ était clair, viser l’excellence sociale dans le quartier. J’ai le sentiment que l’engagement des bénévoles, des éducateurs et des partenaires a porté ses fruits. La création en 2010 de la section féminine a été un premier indicateur de réussite, c’est l’une de mes plus grandes fiertés. La multitude d’actions que nous avons conduit a touché plus de 1 000 jeunes footballeurs tout au long de leur évolution en tant que femmes et hommes. Je me suis donné corps et âme pour le club et le quartier, et j’estime qu’il est temps de passer la main », explique-t-il au sein du communiqué diffusé sur les antennes du club ce vendredi.

« Poursuivre le projet du club dont le fil conducteur est l’éducation »

C’est Jean-Christophe Vincent, haut dirigeant de 6e Sens Immobilier, qui n’est autre que l’actionnaire majoritaire du SC Lyon, qui va prendre le relais. Un « supporter du club depuis les années 2000 » qui travaillait en étroite collaboration avec le président Tria depuis 2008. Il était également devenu actionnaire de la SASP à sa création en 2019. A cette époque, Mohamed Tria et Laurent Roussey, l’ex-entraîneur du club, dévoilaient le très ambitieux projet « Ligue 1 2024 ». Finalement, ce passage de témoin intervient alors que l’équipe première réalise une saison cauchemardesque en National, pouvant la condamner bientôt à une relégation en quatrième division (Le Comex de la FFF n’a pas encore tranché sur les descentes de N1, ndlr). « Avec l’équipe dirigeante et les éducateurs, nous allons poursuivre le projet du club dont le fil conducteur est l’éducation, pierre angulaire de toute action qui vise à inverser le sentiment de déclassement souvent vécu par les habitants des quartiers populaires. Nous serons aussi pleinement investis aux côtés de l’équipe 1 qui se bat actuellement pour son maintien en National 1. » a de son côté déclaré le nouveau boss. Une nouvelle ère commence au Sporting Club de Lyon.