Analyse

N1/N2 : Les différents scénarios de relégation à la loupe

13/04/2021 à 11:46

Alors que le championnat National 2 est toujours suspendu, l'incertitude demeure quant au nombre de relégations du championnat National en N2. La rédaction d'Actufoot vous propose un tour d'horizon des différentes hypothèses pour cette fin de saison concernant le N1.

L’attente devrait prendre fin dans les prochains jours. Alors qu’elle a décidé de mettre un terme à la saison des championnats amateurs, jeunes et seniors, sauf National 2 et D2 Féminine, la Fédération est désormais face à une grande responsabilité. Faire reprendre les deux championnats, sous réserve de l’accord préalable du Ministère des Sports (et du Gouvernement), ou le cas échéant tirer les conséquences d’une non-reprise et donc les modalités de relégation entre les divisions concernées (D1 Arkema – D2F et National – N2). Est-il envisageable de maintenir quatre descentes de N1 en N2 si aucune accession n’est possible ? Que faire si cela n’est pas possible ? Actufoot vous présente quatre hypothèses pour le N1 mais rien n’a encore été validé par la FFF.

Les 4 hypothèses de relégation du N1

1 – Reprise du National 2 ?

Après six mois d’interruption, le National 2 pourrait reprendre. C’est en tout cas la volonté affichée par la FFF qui fait le forcing depuis quelques jours auprès du Ministère des Sports selon une source proche. Toutefois, Maxime (*prénom modifié) nous assure que le Gouvernement, qui devra trancher, n’aurait pas donné de signes encourageants en faveur de cette reprise. D’autant, que des épidémiologistes estiment « qu’il faudra très certainement prolonger les mesures actuelles » pour avoir un été plus libre. Si les clubs de National 2 sont restés actifs, dans l’attente de la décision, tous n’ont pas pu s’entraîner dans des conditions idéales. Notamment en raison du couvre-feu à 19h et de l’interdiction des contacts et des matchs amicaux.

Le projet de la FFF serait désormais de terminer uniquement la phase aller (entre 6 et 8 matchs par club) et de procéder aux 4 accessions et donc au 4 relégations du N1 comme d’habitude. « En cas d’égalité de points, cela se pourrait se départager comme l’an dernier », nous précise-t-on. Le critère de départage lié au nombre de matchs joués à l’extérieur pourrait donc à nouveau être utilisé. Il n’avait pas manqué de réagir. En AURA, Hauts Lyonnais, pourtant premier de N3, n’était pas monté au profit du GFA Rumilly Vallières (quart de finaliste de la Coupe de France cette saison) car les Hauts-Savoyards avaient disputé un match de plus à l’extérieur.

Une reprise du National 2 impliquerait également des bouleversements sur le N3. En effet, si lui a définitivement été arrêté, la FFF prévoit dans ses règlements que « le dernier ne peut être maintenu ». Sauf modification du règlement, il y aurait par conséquent quatre relégués minimum en National 3 (un par poule). Cela aurait pour conséquence d’agrandir la taille en N3 et de diminuer celle en N2. Les groupes passeraient de 16 équipes à 15. Ca promet…

Estimations des chances (selon Actufoot) : 10%

2 – Pas de reprise en N2, les 4 descentes maintenues ?

Ce scénario semble complètement irréaliste mais c’est pourtant ce que prévoient actuellement les règlements. Dans une saison normale, les quatre derniers de National sont relégués. Mais ce n’est pas une saison normale et le prochain Comex de la FFF devrait, si la reprise du N2 n’est pas possible, revoir ses plans. Au risque d’avoir un championnat National à 14 (au lieu de 18) en 2021-2022 et des poules de N2 à 17…

Estimations des chances : 39%

3 – Pas de reprise en N2, une seule descente ?

La FFF a temporisé en décalant la décision pour le N2. Et cela s’explique notamment par la poursuite du championnat National. Pour ne pas fausser la fin de championnat, avec des équipes qui n’auraient plus rien à jouer. Toutefois, l’hypothèse d’une seule relégation prend du poids au vu des faibles conséquences que cette décision aurait. En effet, il y aurait une équipe en moins en National la saison prochaine. Moindre mal car en N2 cela ne devrait avoir aucun impact sur la taille des poules. Les deux clubs de Bourges, évoluant en N2, préparent depuis plusieurs mois désormais une fusion. Qui dit fusion, dit un club en moins en National 2 et donc une place vacante. Cette solution semble assez pertinente. La lutte pour le maintien est assez serrée en N1 où il ne reste désormais plus que cinq journées, sans compter les matchs en retard.

Estimations des chances : 50%

4 – Pas de reprise du N2, aucune relégation et des handicaps ?

Idée apparue lors de la campagne électorale de la FFF, cette hypothèse, assez incroyable, semble peu probable. Mais sait-on jamais. Elle consisterait à enlever un certain nombre de points aux équipes de bas de tableau et de les maintenir une saison de plus en National. Le 18ème aurait par exemple -10 points pour débuter la saison, le 17ème (-9), le 16ème (-8) etc. Cela ne s’est jamais vu par le passé

Estimations des chances : 1%

La FFF s’est laissée jusqu’à fin avril pour décider ou non de la reprise des deux championnats « semi-professionnels ». Elle doit néanmoins parvenir à convaincre l’Exécutif et ce ne sera pas aisé en ces temps de crise sanitaire. Une chose est sûre, les clubs de National 2 (et D2 Féminine) seront prochainement fixés sur le dénouement de cette saison.

☟ CONTINUEZ VOTRE LECTURE ☟