Quantcast
News

18 septembre | 14h18

Nice - Monaco : le derby des extrêmes

Ce dimanche à 13h à l’Allianz Riviera, l’OGC Nice reçoit l’AS Monaco pour le premier derby azuréen de cette saison 2021-2022. Une victoire pourrait permettre aux Niçois de monter sur le podium, tandis qu’une défaite pourrait enfoncer les Monégasques dans la zone rouge…

LIGUE 1 AS MONACO L1 OGC NICE L1

Symbole du début de saison antinomique des deux représentants azuréens en Ligue 1, ce match opposera la meilleure défense du championnat à la plus mauvaise attaque après cinq journées ! Car si l’OGC Nice n’a toujours pas encaissé le moindre but, l’AS Monaco n’affiche que trois réalisations au compteur ! Cinq points séparent déjà les deux équipes au classement général avant le derby, sans oublier que le Gym affiche un match en moins, sa rencontre face l’OM ayant été arrêtée et devant être rejouée sur terrain neutre le 27 octobre prochain…

Difficile à croire quand on se souvient de la fabuleuse phase retour de Niko Kovac et ses hommes la saison dernière. Comment une équipe au jeu séduisant et à l’état d’esprit conquérant a-t-elle pu sombrer dans une spirale aussi négative ? Humiliée par l’OM il y a une semaine, l’AS Monaco n’a guère rassuré ses supporters jeudi soir lors de son entrée en lice en Ligue Europa. Face à l’adversaire le plus faible de son groupe, l’équipe du Rocher a eu toutes les peines du monde à se procurer des occasions et n’est parvenue à faire la différence qu’en fin de match sur une tête de Krépin Diatta.

Actufoot • ASMOM Kamara

Lors de la 5e journée l'AS Monaco a complètement sombré face à l'OM au Stade Louis-II.

Monaco joue les montagnes russes

Tout semble manquer aujourd’hui à cette équipe, l’inspiration, la volonté, la solidarité et forcément la confiance. Dans ce contexte, le derby de ce dimanche s’apparente presque comme le match de la dernière chance pour éviter une saison quelconque, voire difficile. Certes il restera encore 32 journées aux Rouge et Blanc pour se refaire la cerise en Ligue 1, mais une désillusion de plus ouvrirait probablement une nouvelle crise sportive au sein d’un club que l’on pensait pourtant reparti de l’avant après deux exercices très compliqués en 2018-2019 et 2019-2020.

Sans mauvais jeu du mot, depuis l’arrivée de Dmitri Rybolovlev à la tête de l’AS Monaco en 2012, le club joue les montagnes russes et surprend les observateurs. On ne le voit que très rarement arriver quand il performe, comme on reste surpris de ne pas le voir confirmer dans la foulée. Dans une moindre mesure l’OGC Nice est aussi dans ce cas ces dernières années. L’arrivée de Christophe Galtier à la tête de l’équipe niçoise ainsi que les nombreux mouvements dans l’effectif laissaient par exemple présager une saison de transition du côté de l’Allianz Riviera, mais en quelques matchs la donne semble avoir radicalement changé.

Actufoot • Nice Monaco 2020

Comme la saison dernière, c'est dans un stade vide que se déroulera ce derby Nice-Monaco... Les visiteurs parviendront-ils à en profiter ?

Galtier, une recette payante

Avant le derby, Nice fait clairement partie des favoris pour les places européennes, voire même pour le podium. Sur le plan défensif le Gym peut s’appuyer sur deux cadres que sont Walter Benitez et Dante, un Todibo toujours aussi tranchant, tandis que Daniluc s’affirme match après match et que Bard s’apparente pour le moment comme l’un des meilleurs coups du mercato. Le milieu de terrain n’est pas en reste avec un Rosario qui est l’une des révélations du début de saison de Ligue 1, alors que Boudaoui et Thuram confirment être de sérieux clients à ce niveau, Lemina venant apporter son expérience et sa vision du jeu à une équipe transformée par rapport à la saison dernière.

Et que dire du secteur offensif, revigoré par les arrivées de Stengs, Kluivert et Delort, tandis que le duo Gouiri/Dolberg s’affirme comme l’un des plus redoutables du championnat et que le jeune Guessand pourrait être une alternative dans les semaines à venir ! Auréolé de son titre de champion de France avec le LOSC, Galtier applique la même recette et cela paie particulièrement pour sa nouvelle équipe. Seule ombre au tableau, ces matchs à huis clos à domicile qui laissent l’équipe dans une ambiance « covid » dommageable, même si la belle victoire face à Bordeaux peut laisser penser le contraire. Quand on sait l’importance du public niçois pour son équipe, d’autant plus dans le derby contre Monaco, espérons pour l’OGCN que cette situation ne vienne pas briser le bel élan du début de saison.

Actufoot • Nice Monaco 2016

En 2016, pourtant favorite l'AS Monaco s'était lourdement inclinée à l'Allianz Riviera (4-0).

Car ce huis-clos est clairement une aubaine pour des Monégasques qui ont bien souvent souffert de la ferveur populaire dans ce derby. Un derby qui n’est jamais joué d’avance et où bien souvent le favori n’est pas le vainqueur au coup de sifflet final. L’AS Monaco l’a très souvent appris à ses dépens, comme cette lourde défaite subie en 2016 (4-0), quelques mois avant que Falcao et sa bande ne parviennent à remporter le titre. Ce dimanche les rôles seront inversés et Nice devra assumer son statut sans le soutien de ses supporters. Pour autant, la pression sera principalement dans le camp adverse. En effet, un faux pas n’aurait rien de rédhibitoire pour des Rouge et Noir au parcours presque parfait jusqu’ici. En revanche, une quatrième défaite en six matchs ferait très mal aux Rouge et Blanc…

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :