Quantcast
News

18 août | 18h28

Objectif N3 en 2026, l'US Mandelieu-la-Napoule en reconquête

Nouveau mécène de l'US Mandelieu-la-Napoule, Laurent Balicco (51 ans) a dévoilé depuis le Pullman les contours de son ambitieux projet. Reléguée en Régional 2, l'équipe-fanion de l'USMN vise un retour en National 3, division connue mais surtout subie lors de la saison 2021-2022, à l'horizon 2026. (Crédit photo : Thomas Gucciardi / Actufoot).

US MANDELIEU US MANDELIEU R2

Une nouvelle ère s'ouvre à l'US Mandelieu-la-Napoule. Après deux saisons particulièrement mouvementées et ponctuées par une double relégation sportive de l'équipe-fanion (de N3 en Régional 2), le club démarre un nouveau cycle de trois ans au terme duquel il espère retrouver l'échelon national. En présence du président Thierry Nicolini qui a soutenu son arrivée, du maire Sébastien Leroy et de son adjoint aux sports Patrick Scala, Laurent Balicco a ouvert la session des discours par des mots forts. "Cela faisait trois ans que l'on échangeait ensemble avec les dirigeants et les élus pour que Richard Bettoni (coordinateur sportif) et moi-même revenions à l'USMN. Pour moi, il est important de porter une aventure humaine, des valeurs de cohésion, de partage et d'échanges. Depuis deux mois que je suis là, on le vit à fond et j'en suis très heureux".

Notre détermination à gravir les échelons du football français n'a jamais été aussi forte

Laurent Balicco

Mécène et sponsor principal des trois jeux de maillots de la saison 2023-2024 (seule la tenue verte a été présentée), l'ancien président de l'US Pégomas où il a réussi une historique montée en R2 a dévoilé les ambitions de l'USMN. "Notre détermination à gravir les échelons du football français n'a jamais été aussi forte", lance-t-il ainsi depuis le Royal Signatures, lieu exclusif sur le toit des jardins de l’hôtel Pullman, offrant une expérience unique face à la mer. L'horizon espéré est un retour en National 3 au terme de l'exercice 2025-2026, ce qui signifie deux montées à réaliser en trois ans pour l'escouade confiée à Stéphane Martino, un coach chevronné et connaisseur des divisions régionales.

Un mercato pas complètement terminé

Grâce au soutien de différents partenaires privés dont Royal Signatures qui prendra part sur le dos des maillots, l'ancien du VSJB a pu conserver la quasi-totalité de l'effectif de la saison dernière tout en y greffant sa patte. "Je suis très content de faire partie de cette aventure et au départ, ce n'était pas gagné. Quand Laurent Balicco et Richard Bettoni m'ont fait part de leur projet, il a fallu mettre en place un ensemble cohérent par rapport à ces dernières années très difficiles vécues par Mandelieu. On a réussi à garder la plupart des joueurs très importants qui évoluaient la saison dernière en R1 avec l'USMN et de nouveaux joueurs ont accepté de nous rejoindre grâce à la cohérence mise en place. On le sait, une seule équipe monte dans chaque poule régionale, des championnats au sein desquels il est toujours difficile d'évoluer avec des clubs du Var, de Marseille. On est repartis à zéro, on reconstruit un effectif et je pense qu'il va être compétitif. A nous de travailler en conséquence pour obtenir des résultats."

Actufoot • USMN N3

En plus de Balicco son partenaire le plus important, l'équipe-fanion de l'US Mandelieu-la-Napoule est soutenue par un sponsor privé de choix avec le Royal Signatures du Pullman.

Si on peut le faire en deux ans, c'est encore mieux !

Florian Camus, gardien de l'US Mandelieu-la-Napoule

"Je l'ai fait avec l'AS Cannes lorsque le club a été rétrogradé, alors je sais que c'est possible. Et si on peut le faire en deux ans, c'est encore mieux !", ambitionne Florian Camus, 33 ans mais toujours ultra-motivé. Recrue phare du mercato estival et heureux de pouvoir continuer à apprendre auprès du nouvel entraîneur des gardiens, Sébastien Frey, que l'on ne présente plus, l'ancien taulier du RC Pays de Grasse (N2) apprécie de se sentir au coeur du projet, ce qui n'était plus le cas du côté de la Paoute malgré 8 années de bons et loyaux services. Outre l'expérimenté portier et les premières recrues annoncées dans nos colonnes, deux joueurs aux CV importants et voués à améliorer qualitativement l'effectif sont encore espérés du côté du stade de la Vernède et de sa nouvelle pelouse. Qui n'attendent plus que la première sortie des hommes de Martino, dimanche 27 août, à l'occasion du 1er tour de Coupe de France contre les Varois de Cuers-Pierrefeu. Un bon test avant l'entrée dans le vif du R2 le 10 septembre, toujours à domicile, face à Monteux. L'USMN et son projet flambant neuf seront attendus, c'est une certitude.


Thomas Gucciardi

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :