Quantcast

Sponsorisé

News

30 novembre | 16h29

Peter Bosz : « Il faut absolument finir sur le podium »

Accompagné de son milieu de terrain, Bruno Guimaraes, l'entraîneur de l'Olympique Lyonnais a balayé les différents sujets chauds du moment en conférence de presse avant la réception du Stade de Reims ce mercredi (21h).

LIGUE 1 OL OL L1 CONF' DE PRESSE Peter Bosz

Sponsorisé

Les absents

"Sinaly Diomandé sera absent, tout comme Léo Dubois et Jeff Reine Adelaide. On a besoin de points, c'est toujours le plus important."

L'adversaire rémois

"Reims est une équipe très compacte, avec des dribbleurs qui vont vite. On ne peut pas parler de grands et petits clubs. Il faut être toujours concentré. On regarde match après match. Ce n'est pas facile de gagner en Ligue1. C'est un championnat équilibré, en dehors du PSG. Je pense qu'on est meilleur maintenant qu'en début de saison. On peut faire beaucoup mieux que face à Montpellier. Il faut toujours progresser, petit à petit. Un pressing haut est toujours difficile à réaliser."

Les résultats récents

"On a besoin de points, j’aimerais gagner avec un football extraordinaire. Mais ce n’est pas toujours possible. Le plus important, c’est de gagner. J’étais très content de la mentalité de l’équipe à la fin du match contre Montpellier. On a réussi à tenir le résultat en finissant à 11, ce qui n'était pas toujours le cas cette saison. Il faut toute la concentration sur le match de Reims, je n’accepte pas que mes joueurs parlent des autres matchs."

La tactique

"J’ai toujours dit à mes équipes de faire un pressing très haut. Mais si ce n’est pas possible, il faut avoir tous les joueurs derrière le ballon, former un bloc médian, être très compact. Petit à petit, on arrive à imposer notre style. On peut toujours faire beaucoup mieux, mais on est meilleurs qu’au début de saison. Le pressing haut, c’est difficile à apprendre, ça donne beaucoup d’espaces dans le dos, mais c’est spectaculaire. Donc on va continuer dans ce sens. Il faut absolument finir sur le podium. Pour moi, c’est important que l’équipe soit meilleure en fin de saison, que les joueurs progressent. C’est ça la clé du succès."

Le huis clos face à Reims

"On a vu ce que cela donnait quand les supporters sont revenus au stade. La plupart des points qu’on a pris était à la maison, et c’est grâce à nos supporters, qui nous aident vraiment. Le huis clos ne va pas nous aider, mais ça ne doit pas être un problème, il faut aussi gagner ce match face à Reims. Ça ne changera pas ma préparation du match, ça reste un match à 11 contre 11. Dans les moments difficiles on a besoin d’eux, et malheureusement, ils ne seront pas là mercredi."

Les déclarations de Bruno Guimaraes

"Cette saison, on a fait des bons matchs où on n’arrivait pas à gagner. C’est bien quelque fois de faire un match moyen, mais de gagner. Ça fait du bien de gagner 3 points à l’extérieur. On a beaucoup discuté sur notre faculté à garder un score, et on a réussi à le faire dimanche. On sait qu’on a parfois du mal a terminer le match, à cause de l’intensité qu’on peut mettre dans la rencontre. Donc si on n'arrive à se procurer des occasions en fin de match, il faut qu’on marque pour se mettre à l’abri."

Les échéances d'ici la fin d'année

"Il faut qu’on gagne face à Reims, que l’on fasse un bon match et prendre les 3 points. Ça sera difficile sans nos supporters, ils nous aident beaucoup, même lors des matchs difficiles. J’espère les retrouver le plus vite possible. On a l’objectif de tout gagner jusqu’à Noël, mais il faut penser match après match. On doit finir sur le podium en fin de saison ."

Ses performances au milieu

"Je cours 12-13 kilomètres par match, je n’avais jamais fait ça avant. Avec Maxence, on est dans un milieu de terrain qui court beaucoup, il faut encore qu’on réduise nos erreurs. Le coach dit que l’on est le corps de l’équipe. Il faut qu’on soit partout, qu’on sprinte, qu’on presse très haut. On dépend aussi des attaquants, il faut qu’on récupère tous les ballons, toute l’équipe. On est de mieux en mieux sur le style de jeu, ça prend du temps. Je pense avoir progresser, Peter Juni et le Président me donnent beaucoup de confiance. Il faut que je continue pour retourner en sélection. Mon objectif c’est la Coupe du Monde au Qatar."

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :