Quantcast
News

20 septembre | 16h05

Quand l’AS Monaco dérape sur Twitter

Un tweet du compte officiel de l’AS Monaco se moquant maladroitement Kasper Dolberg n’a pas manqué de faire réagir les supporters des deux équipes lors du derby azuréen…

AS MONACO AS MONACO L1

Ce dimanche à l'occasion du 101e derby azuréen, l'AS Monaco rendait visite à son voisin niçois dans un Allianz Riviera vide de supporters. Il n'y a en revanche jamais de huis-clos sur Twitter, l'un des réseaux sociaux favoris des clubs de football. C'est bien connu, les punchlines sont le principal attrait du réseau au petit oiseau. Mais ce n'est pas toujours heureux. Durant ce derby le community manager de l'AS Monaco en a apporté une nouvelle preuve.


Un troll de très mauvais goût

Le quart d'heure de jeu n’était pas atteint quand l’attaquant international danois de l’OGC Nice, Kasper Dolberg, était contraint de quitter le terrain suite à un coup reçu au genou. Ce fut le moment choisi par le « CM » monégasque pour un jeu de mots au goût douteux, faisant allusion au prénom de l'attaquant danois, assimilé au gentil fantôme du dessin animé. Un premier tweet factuel : « Kasper Dolberg cède sa place sur blessure à Andy Delort », fut suivi d’un deuxième plus que douteux : « Il porte bien son nom pour le coup ». L’humour a toujours sa part de subjectivité, mais la blague n’était vraiment pas du meilleur goût. Elle n'a d'ailleurs pas été comprise d'emblée par la plupart des twittos présents sur le réseau et sur le hashtag #OGCNASM. Mais pour ces derniers il apparaissait très clairement que le compte officiel de l'AS Monaco a « trollé » un joueur adverse blessé et les réactions n’ont pas trainé.

« Karma », « honte », « supprime »

Dès les premiers commentaires, le CM monégasque a compris qu'il était sur une pente très savonneuse et a tenté de rattraper sa sortie par un second message un peu plus compatissant envers Kasper Dolberg : « En revanche, plus sérieusement on espère que cette blessure n’est pas très grave ». Mais le mal était fait. S’en sont suivis de très nombreux commentaires indignés. Sur le plan de l’engagement, le Graal de tout CM, ce tweet a été efficace avec 440 retweets, 459 likes et 190 commentaires ! Il a même réussi en ce jour de derby à unir les supporters des deux équipes, mais pas dans le sens escompté au départ. Car s'amuser de la blessure d'un joueur est une limite à ne pas franchir. Et le faire au sujet d’un joueur ayant marqué plus de buts à lui seul que sa propre équipe frise le ridicule. Au hit parade des mots les plus utilisés pour commenter ce tweet : « karma », « honte », « supprime », ce qui n’a d’ailleurs pas été fait, ce tweet étant toujours présent sur le réseau aujourd’hui.

Loin du standing monégasque

Pour ce qui est du karma, il a d'ailleurs frappé quand Andy Delort, remplaçant de Kasper Dolberg, a égalisé en faveur des Niçois en début de seconde période. Et quand le milieu de terrain algérien de l' OGC Nice, Hicham Boudaoui, a inscrit le second but de son équipe la vengeance parfaite n’était pas loin. Heureusement pour les Monégasques, le penalty inscrit par Wissam Ben Yedder et celui manqué quelques secondes plus tard par Amine Gouiri ont permis à leur équipe de repartir de l'Allianz Riviera avec le point du match nul. Enfin, sur le caractère honteux de cette sortie, qui s’apparente à une sortie de route, il est clair que l'identité du club monégasque a été souillée. Car outre son palmarès et sa capacité à former de grands champions, l’AS Monaco dans son histoire a toujours été l'un des représentants du fair-play sur la scène footballistique. Par ailleurs, l’ASM par son statut de représentant de la Principauté c'est aussi une certaine idée du standing que toute institution monégasque se doit de véhiculer. Alors quand c'est la vulgarité qui prend le dessus, il y a forcément quelque chose qui cloche.

Actufoot • OGCNASM Delort

Remplaçant de Kasper Dolberg dans ce derby azuréen, Andy Delort s'est mis en évidence en égalisant au retour des vestiaires.

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :