Quantcast

Sponsorisé

News

9 décembre | 10h55

Rémi Lillo : « Personne ne nous attendait à ce niveau »

Après des débuts remarqués en R2 à Côte Saint-André (10 buts lors de la saison 2018-2019) et un passage par Bourgoin, l’une des grosses cylindrés régionales pour s’aguerrir aux côtés de joueurs expérimentés en N3, Rémi Lillo a fait le choix de rejoindre l’AC Seyssinet-Pariset (R1) il y a un peu plus d'un an. Entretien avec un joueur épanoui.

AC Seyssinet-Pariset R1 AC Seyssinet-Pariset Rémi lillo

L'AC Seyssinet-Pariset réalise un début de saison canon (3ème de la poule C à un point du leader ndlr). Quelle analyse faites-vous de cette première moitié de championnat ?

Force est de constater qu'au vu des résultats, nous sommes sur le bon chemin. Nous sommes la seule équipe toujours invaincue en R1. Depuis le 1er août, nous n'avons perdu qu'une seule fois et c'était en amical. Ces très bons résultats s'expliquent par l'excellent travail que mené par l'équipe et le staff au quotidien. Tout le monde tire dans le même sens. Le groupe n'a subi que très peu de bouleversements à l'intersaison. L'autre raison pour moi est que quasiment personne ne nous attendait à ce niveau, pas mal d'équipes ont été surprises.

Comment parvenez-vous à faire mal à l'adversaire ?

Il y a un projet de jeu clair, précis et travaillé depuis plusieurs années par le coach et son staff. Chacun sait ce qu'il doit faire et applique les consignes. De plus, dans le groupe, il y a beaucoup de joueurs qui possèdent de grosses qualités individuelles, sans doutes supérieures au niveau R1, mais qui n'en n'ont pas conscience. J'en vois certains qui n'ont rien à envier à des joueurs de National 3. Ce sont des joueurs formés au club, ou issus de clubs de la banlieue grenobloise, qui ont adhéré au projet mis en place ici.

Vous servez-vous de votre expérience au niveau supérieur pour fournir des conseils à vos coéquipiers ?

J'essaie d'assumer ce rôle. D'être un joueur important dans l'effectif. Mais j'ai totalement confiance en mes coéquipiers. J'apprends aussi d'eux. Je veux également leur rendre ce qu'ils m'apportent. Je ne suis pas le genre de joueurs obsédé par ses stats de buts ou de passes décisives. Les stats, elles viennent avec les bonnes performances collectives.

Qu'est-ce qui explique pour vous cette image d'invité surprise ?

Pour moi, 80 % des coachs de la poule nous imaginaient dans la charrette, à jouer le maintien. Il faut dire aussi que nous sommes promus, que Seyssinet ne s'est pas souvent maintenu à ce niveau et qu'en terme de moyens financiers et d'infrastructures, nous ne faisons sans doute pas partie des cadors de ce championnat. C'est pour cela que notre 3ème place, à un point des deux de devant, peut surprendre. Nous faisons jeu égal avec des réserves pros et des formations ambitieuses comme Valence, Aix ou même le FC Lyon, qui reste un bon club de cette poule malgré une première moitié de saison compliquée.

Comment vous sentez-vous dans ce club que vous avez rejoint il y a un peu plus d'un an, en octobre 2020 ?

J'étais arrivé juste avant l'arrêt des compétitions. Donc je n'avais pu jouer qu'un match de championnat et trois matches de Coupe de France. Donc cette saison est un peu ma première à Seyssinet. En terme de plaisir, de sensations, de progression, c'est une réussite totale. Ici, je m'épanouis au contact du staff et des personnes qui font la vie du club. Tout simplement.

Plein de sympathie se dégage de l'AC Seyssinet-Pariset. Confirmez-vous cette image de club familial ?

Il est vrai que nous pouvons être perçus comme un club de Régional 1 de par les performances sur le terrain, mais peut-être pas encore dans la mentalité. Pour moi, c'est un avantage. Nous, les joueurs, nous pouvons être proches des membres du bureau, des bénévoles, des personnes qui travaillent à tous les échelons. Cela créé une proximité qui s'avère être une force.

Dès lors, une accession à l'échelon supérieur ne serait-elle pas perçue comme prématurée ?

Alors, les infrastructures : on les a. Un nouveau synthétique arrive, le club se structure, se développe. Maintenant, il est encore beaucoup trop tôt pour parler de N3. Toujours est-il que si nous sommes amenés à monter dans les prochaines saison, je ne doute pas une seconde que le club et ses dirigeants mettront tout en oeuvre pour que cela se passe bien. Autre caractéristique, dans l'effectif personne ne touche de fixe. Nous ne touchons pas d'argent du club, à part quelques primes de match.

Aller voir ailleurs, est-ce dans un coin de votre tête ?

Alors là, pas du tout. Moi c'est Seyssinet à fond. Et rien d'autre.

Recueilli par Simon Marachian

Pour tout savoir sur les deux poules rhônalpines de R1 (classement, résultats, buteurs, étoiles) cliquez sur l'image correspondant à la poule souhaitée ci-dessous.

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :

Sponsorisé