Quantcast
News

2 mars | 10h31

R2. La défense de fer de l'AS Cannes !

L'AS Cannes sort d'un nouveau succès sans prendre de buts face à Ramatuelle, poursuivant ainsi sa série, qu'ils voudront bien sûr prolonger ce dimanche. (Crédit photo : DR)

AS CANNES R2 Méditerranée - Poule B AS CANNES R2

L'AS Cannes B n'encaisse plus de buts et ça depuis un moment, il faut remonter au dimanche 11 décembre pour voir les hommes de Daniel Buti aller chercher la balle au fond de leurs filets. Depuis leur deux défaites consécutives sur le score de 4-1 (face à Luynes et la Fontonne) en novembre, la formation azuréenne n'a concédé qu'un seul but. Une statistique remarquable que l'entraîneur des Dragons explique pour Actufoot. "Ce sont des jeunes joueurs, il y a eu une prise de conscience du groupe. Au match aller face à Ramatuelle j'avais testé une défense à cinq avec deux pistons, qui avait bien fonctionné et après on a encaissé huit buts en deux rencontre, ce qui m'a beaucoup dérangé."

Pour remédier à cela, le changement est venu par la parole d'un coach à ses joueurs. "Après une réunion avec les garçons, chacun s'est remis au boulot et depuis on a gagné en efficacité défensive et en rigueur. Les jeunes ont compris qu'une équipe qui ne prend pas de buts, est obligatoirement une équipe du haut de tableau. En plus vient se greffer notre aspect offensif, nous sommes la deuxième meilleure attaque du championnat, on va dire que c'est le résultat d'une prise de conscience générale. On dégage beaucoup plus de sérénité et de stabilité désormais, mais on commence à regretter les points perdus en début de saison..."

Match piège

Pour poursuivre cette série, l'AS Cannes devra le faire face à Maillane, une équipe en grande difficulté mais qu'il ne faut surtout pas sous-estimer pour Daniel Buti. "Hier soir et mardi soir, j'ai voulu faire passer un message à mes joueurs, aborder ce match avec le plus grand des sérieux. Je crains considérablement ce genre de rencontres, car j'ai assez de vécu pour savoir que ce n'est jamais facile. Sans dénigrer Maillane, lorsqu'il y a beaucoup d'écart entre deux équipes, ce n'est jamais simple et on l'a vu lors de leur match face à Salon. D'autant plus qu'avec la pluie et le froid de dimanche dernier, plusieurs de mes joueurs sont malades."

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :