Quantcast
News

8 septembre | 17h10

R2. Tour d'horizon avant le début du championnat !

Le championnat de R2 démarre ce dimanche, l'occasion pour passer en revue les poules et les clubs de ce championnat. (Crédit photo : AS Fontonne)

R2 Méditerranée - Poule A R2 Méditerranée - Poule B R2 Méditerranée - Poule C

Ce dimanche 15h, sur toutes les pelouses de la région PACA, le championnat de R2 ouvre ses portes. Un championnat qui promet d'être passionnant avec trois poules de haut niveau dans lesquelles une seule place pourra conduire à la montée. Dans ces dernières, 9 équipes des Alpes-Maritimes, 10 des Bouches-du-Rhône, 10 du Var, 4 du Vaucluse, une équipe des Alpes-de-Haute-Provence, une des Hautes-Alpes et une du Gard vont s'affronter. Réparties en trois poules de 12, c'est le début d'une série de 22 matches. Avec cette couverture géographique le championnat de R2 donne lieu à des déplacements d'envergures comme par exemple entre Beausoleil et Courthézon, dans la poule B, où 300km les séparent. Mais encore entre Vence et Gap, le déplacement entre ces deux formations de la poule A dure plus de trois heures, tout comme de Monaco à Caumont dans la poule C.

Une répartition équilibrée ?

Un point qui n'a pu échapper à personne, trois des quatre relégués de Régional 1 se retrouvent dans le même groupe, la poule A. En effet, l'USM Endoume, l'US Carqueiranne et l'US Mandelieu vont s'affronter à nouveau cette saison. Cette poule apparaît en effet comme la plus compliquée à l'heure actuelle si on se penche sur la saison dernière, mais comme vous le savez, chaque équipe change d'une année à l'autre. Dans la poule B, aucun ancien pensionnaire de R1, mais quatre promus, Beausoleil, Montredon-Bonneveine, Gardia Club et l'EP Manosque. Des équipes qui auront la ferme volonté de rester dans la division et qui seront très compliquée à jouer. Enfin dans la poule C, seulement trois petits nouveaux dans la division, l'AS Monaco qui descend de R1, Caumont et l'AS Martigues Sud qui montent de D1. Avec eux, des équipes expérimentées du niveau, qui ne seront pas là pour faire de la figuration, la lutte s'annonce acharnée et indécise.

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :