Quantcast

Sponsorisé

News

29 septembre | 16h52

Rayan Ghrieb, l’attraction phare de Schiltigheim

De retour dans sa ville natale, Rayan Ghrieb (22 ans) éclabousse de son talent le championnat de National 2 avec Schiltigheim. Déjà auteur de trois buts en sept matches, le natif de Strasbourg fait le plus grand bonheur de son entraîneur Alexandre Pepe. (Crédit photo : NIMAD).

NATIONAL 2 SC SCHILTIGHEIM

Sponsorisé

C’est un joueur à suivre de près. A seulement 22 ans, le milieu de terrain de Schiltigheim, Rayan Ghrieb, originaire du quartier du Neuhof à Strasbourg, s’éclate pour son retour sur ses terres alsaciennes. Sans doute impatient de briller chez lui, le gaucher s’est très vite rendu indiscutable pour son coach, Alexandre Pepe : « Il s'est imposé naturellement parce que c’est un garçon du cru, qui n’a pas eu besoin de phase d'adaptation. Il connaissait déjà bien l’entourage du club et beaucoup de joueurs. » Un retour qui s’avère être pour le moment gagnant, après quelques piges loin de la maison.

« Malgré son jeune âge il a déjà un petit vécu »

Passé par Sedan, Le Mans, Toulon ou encore Oberachern (Allemagne), Rayan Ghrieb « s'est fait tout petit en arrivant alors que c'est un garçon qui malgré son jeune âge a déjà un petit vécu, notamment en niveau National ». Après un titre de champion de N2 avec Toulon, dont il a été un grand artisan, le Strasbourgeois peut encore prétendre à une place en N1 car il ne fait aucun doute « qu’il a les qualités pour un jour ou l'autre le retrouver (le championnat National) et même aller plus haut. » Toutefois, le technicien de Schiltigheim met en garde son joyau : « Dans le football, il faut travailler tous les jours et être fort mentalement. C’est dans la continuité qu'on voit qu'on voit les meilleurs joueurs. »

Curieux de voir la suite de son aventure avec le SC Schiltigheim, Alexandre Pepe estime « qu’il ne faut pas se limiter à un début de saison mais qu’il faudra faire une saison pleine et confirmer cette année ». Mais avec les qualités techniques et l’état d’esprit du garçon, « c’est sûr que c’est prometteur » reconnait-il.

Il a un sacré pied gauche

Alexandre Pepe, son entraîneur à Schiltigheim

Ce « charmant garçon », qui est aussi « un bon vivant qui n’hésite pas à chambrer ses partenaires », a surtout conquis le staff de Schiltigheim « par son talent et son travail ». Titularisé sept fois, il a déjà inscrit trois buts dont un sublime coup franc lors de son dernier match contre Beauvais (victoire 2-1). « Il a sacré pied gauche » se réjouit son coach qui lui laisse « pas mal de liberté offensivement ». Une permission autorisée car il semble difficile de brider un joueur « qui aime percuter, qui provoque beaucoup et qui est dans le même temps attiré par le but. »

Pour l’heure, Rayan Ghrieb, qui a déjà récolté quatre étoiles Actufoot (distinction distribuée par les entraîneurs au meilleur joueur adverse), continuera d’étaler sa palette technique sur les pelouses de National 2 pour aider au mieux son club de Schiltigheim. Avant peut-être de retenter sa chance à l’avenir dans le championnat National, voire plus si affinités.

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :