Quantcast
News

10 septembre | 17h00

R1 IDF : des coaches entre envie et inquiétudes

Le samedi 11 et dimanche 12 septembre, le championnat de Régional 1 reprend. Après un an sans compétition, joueurs mais également entraîneurs sont pressés de retrouver le terrain. Ces derniers ont accepté de donner leur avis à Actufoot, la veille de la reprise du championnat

R1 IDF - Poule B CARL PRISO Union sportive Moissy Cramayel-Sénart R1 US Torcy R1 R1 IDF - Poule A
Carl Priso, entraîneur de l'US Torcy P.V.M. (Poule A)

"Ce sera une reprise particulière puisque j'entraînais à Conflans auparavant. Ici, c'est un nouveau projet. Il y a ni anxiété ni confiance avant la reprise, c'est surtout de l'inconnu et le match de ce week-end donnera des premiers éléments. Nous avons repris l'entraînement le 26 juillet et joué 6 matches amicaux. Le tout dans un contexte particulier, car il y a eu un besoin social de la part des joueurs de partir en vacances suite à la situation sanitaire. Tout le monde n'est pas revenu en même temps. Ce sera particulier de rencontrer Conflans - que j'entraînais avant de venir à Torcy - mais seulement pour moi, pas l'équipe. Pour le club ce sera un match de R1 qui vaudra 3 points. Nous nous retrouvons dans la même poule que l'an passé où nous n'avions joué que 4 matches suivie d'une année de confinement. Par conséquent, on ne peut pas connaître le niveau des autres équipes, ni savoir si la poule sera relevée, mais elle l'était l'an passé. Notre objectif sera de réaliser la meilleure saison possible."

Faycel Aouini, binôme au côté de Sofien Ben Belgacem au CA Vitry (poule B)

"Deux sentiments dominent. Nous sommes très heureux de pouvoir reprendre en main un groupe, d'avoir des objectifs, de s'en fixer. Nous avons discuté et nous nous apprêtons à démarrer une aventure. Mais nous sommes également mitigés car nous ne savons pas dans quel état nous récupérons le groupe. Nous ne savons pas s'il a la condition physique nécessaire. Il y a aussi l'aspect psychologique à prendre en compte. Depuis mars 2020 beaucoup de situations sociales ont été impactées. Nous avons démarré notre préparation le 26 juillet. Comme toute prépa il y a un aspect athlétique important. Cela va faire 10 saisons que je suis à la tête de cette équipe, Sofien m'a rejoint il y a deux saisons donc la majorité des gars connaissent notre façon de travailler ainsi que notre état d'esprit. On a travaillé tactiquement et aussi sur le plan psychologique. Nous espérons aborder une année pleine. Nous allons attaquer le championnat avec, toujours, notre statut de promus. Nous avons découvert la R1 l'an passé pendant 4 matches seulement. Nous sommes un petit poucet. Pour le club c'est extraordinaire d'avoir atteint ce championnat que nous allons découvrir à nouveau. Comme chaque saison, d'ici la phase retour, nous verrons nos adversaires, le niveau affiché et nous affinerons les objectifs. Nous cherchons avant tout à nous maintenir et si l'opportunité d'être dans le haut du tableau est là, nous la saisirons."

Jamal Daalaoui, entraîneur de Sénart-Moissy (poule B)

"Nous sommes, avec le groupe, excités de reprendre la compétition après pratiquement 1 an et demi d'arrêt. En même temps il y aussi des incertitudes sur le niveau de chacun et leur capacité à être performant après une période jamais vécue auparavant. Nous avons repris l'entraînement le 20 juillet, afin de démarrer plus tôt. Il s'agit d'une poule compliquée avec un groupe plus qu'homogène et des écuries qui affichent leurs ambitions de monter en N3. Nous savons que ce sera dur. Nous savons qu'il y a des rétrogradations supplémentaires donc tous les matchs seront compliqués. Ce sera exigeant, il faudra une constance tout le long du championnat. De plus, la saison dure plus longtemps puisqu'elle se termine en juin, soit 10 mois de compétition. Nous allons également devoir faire face aux problématiques du pass sanitaire et du vaccin. Nous avons envie de faire une belle saison et d'être ambitieux. Il n'y a pas d'adversaire qui fait office d'ogre dans la poule. Nous verrons bien où nous nous situons. On peut dégager des favoris sur l'expérience mais dans l'ensemble il y a un gros point d'interrogation. Quant au groupe il s'agira de savoir si les garçons ont retrouvé le niveau. Il faut être ambitieux, se maintenir le plus vite possible et être performant."

Le programme de la 1ère journée de R1 (en cliquant sur l'image poule A ou B)

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :