Quantcast

Sponsorisé

Interviews

4 février | 17h57

Romain Villard : "On donnera tout, on n'est pas du genre à lâcher"

Pour sa première année en D1 Loire, l'AF Pays de Coise étonne match après match. Deuxièmes de leur championnat (32 points), les hommes de Romain Villard se déplaceront ce dimanche chez la réserve du FC Roche Saint Genest (3e, 31 pts). Pour Actufoot, l'entraîneur de l'AFPC a livré son ressenti quant à cette rencontre au sommet.

D1 D1 Loire Avenir Football Pays de Coise Avenir Football Pays de Coise D1

Sponsorisé

Vous déplacez chez l'un de vos concurrents directs ce dimanche. Comment appréhendez vous ce choc ?

On sait que ce sera un match compliqué face à l'une des meilleures équipes de la poule. Roche Saint Genest doit absolument monter en R3 pour ne pas avoir trop d'écart avec son équipe première. Nous, nous serons les outsiders puisqu'on découvre la D1. On fera de notre mieux avec nos moyens du moment et sans les 3 absents a déplorer.

Justement pour votre première année en D1 vous êtes deuxième à 5 points du leader. Croyez-vous à une fin de saison folle pour vous tout de même ?

Disons qu'au début de saison, l'objectif premier n'était pas vraiment la montée. Après on est deuxième à la trêve, donc forcement l'idée de la montée arrive dans la tête de mes joueurs. On sait qu'on fait partie du groupe des 7-8 équipes de haut de tableau, mais le niveau est relevé. Ce qui est sûr c'est que l'on fera de notre mieux, on donnera tout, on est pas du genre à lâcher. J'ai un groupe très solidaire, des copains qui se côtoient à l’extérieur du foot. La solidarité est notre grosse force.

Votre inexpérience à ce niveau pourrait-vous desservir ?

On a un effectif assez jeune avec beaucoup de joueurs formés au club. La plupart d'entre-eux n'ont pas joué en ligue dans leurs différentes catégories. Donc forcément quand on affronte des équipes qui ont connu le niveau R3-R2 ça peut être compliqué. Cela explique nos absences en cours de match. Parfois on a des trous d'air et cela nous arrive de prendre un ou deux buts en un quart d'heure. Mais cela viendra avec l’expérience.

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :