Quantcast
Interviews

30 mars | 12h03

Sadio Amadou Diallo : "Ayez confiance en nous"

Considéré comme un espoir en Guinée, où il avait inscrit 12 buts en 1ère division avec son club de l'AS Kaloum la saison dernière, Sadio Amadou Diallo a décidé de faire le grand saut en s’engageant avec le SC Toulon en août 2021. Entretien avec l'homme en forme du moment en N2, auteur de 4 buts lors de ses 5 derniers matches. (Photo : G. Bardoz)

NATIONAL 2 N2 C SC TOULON N2 SC TOULON Sadio Amadou Diallo

Sadio, pour commencer, peux-tu nous parler de ton adaptation au sein du Sporting Club de Toulon, que tu as rejoint l'été dernier ?

Mon adaptation s'est faite de la meilleure des manières. Quand je suis arrivé à Toulon, j'ai tout de suite trouvé de bons amis qui m'ont très bien accueilli. C'est comme si je jouais ici depuis longtemps. Là où les choses se compliquaient un peu, c'était sur le terrain, en match. M'adapter au jeu pratiqué dans ce championnat n'était pas évident au début. J'étais rapidement fatigué.

As-tu eu des doutes ?

Il s'est passé pas mal de temps entre mon 1er but (face à la réserve de Monaco le 11 septembre ndlr) et mon second (le 19 février face à Jura Sud). Entre les deux, je me suis posé pas mal de questions : suis-je en train de réaliser une bonne saison ? Mais j'ai eu la chance de compter sur des personnes bienveillantes dans mon entourage et des coéquipiers, des frères, qui ne m'ont pas lâché. Comme le capitaine Antho (Anthony Ouasfane ndlr). La plupart des joueurs m’encourageaient parce qu'ils voyaient que j'avais l'envie de m'imposer.

Toulon est une équipe qui ne mérite pas de jouer le maintien. Nous méritons de jouer le titre. Cette saison, ça s'est passé autrement. C'est comme ça.

Ce but face à Jura Sud a-t-il été celui du déclic ?

Je pense. J'ai réussi à m'adapter. Je reste sur 4 buts en 5 matches. C'est le résultat du travail de mes coéquipiers, ça c'est évident, mais aussi des efforts que je fournis sur le terrain.

A quel poste t'épanouis-tu le plus ?

Au début de la saison, je jouais avant-centre. Récemment, le coach m'a fait jouer sur un côté. Je suis au service du club, je joue là où on me dit de jouer. Je tâche d'être performant à chaque match.

Comment analyses-tu les résultats en dent de scie de ton équipe ?

Toulon est une équipe qui ne mérite pas de jouer le maintien. On mérite de jouer le titre. Cette saison, ça s'est passé autrement. C'est comme ça.

Te projettes-tu avec Toulon ?

J'ai un contrat de deux ans ici. Je me donne à fond pour satisfaire le club. Pour la suite, ça viendra après. Je veux me concentrer sur cette saison mais aussi sur la prochaine. Je suis sûr qu'on réussira à faire mieux pour jouer les premières places. Je trouve qu'on manque de réussite cette année.

Es-tu optimiste pour cette fin de saison ?

Oui. On va se battre pour arracher ce maintien. La défaite à domicile, devant nos supporters, nous a fait mal. Ce que je veux dire à nos supporters c'est "ayez confiance en nous" pour cette fin de saison. On en a discuté entre nous, le capitaine a pris la parole. On ne veut plus que cela se reproduise.

Tu es arrivé de D1 guinéenne à l'intersaison, quels sont les principales différences que tu observes dans le jeu par rapport au N2 ?

D'où je viens, le jeu est dur. C'est plus conforme à ce qu'on peut voir dans le championnat anglais par exemple. Avec un jeu assez direct, qui ne transite pas par le milieu de terrain. C'est souvent du attaque-défense avec des longs ballons aériens. Ici, il y a plus de vitesse dans les transmissions, du mouvement aussi.

Classement, calendrier, résultats, buteurs, étoiles... Pour tout savoir sur le N2 C

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :