Quantcast
News

21 mars | 14h35

Saliba, Clauss, absence de Dembélé... Deschamps justifie ses choix

Retour de Giroud, premières de Saliba, Clauss et Nkunku, absence de Dembélé, Didier Deschamps a expliqué ses choix devant les médias. La France jouera ses deux prochains matches contre la Côte d'Ivoire, à Marseille, le vendredi 25 mars, et contre l'Afrique du Sud, le mardi 29, à Lille.

EQUIPE DE FRANCE

Le retour d'Olivier Giroud avec un statut...bien différent ?

"Le plus important pour moi, et je fais en sorte d'avoir une ligne de conduite, c'est d'être cohérent et juste par rapport au discours que j'ai avec les joueurs. Olivier va nous rejoindre, il n'a pas à faire plus ni moins qu'avant. Il a fait partie de l'équipe de France très performante et elle l'a été aussi sans lui. Il fait partie des joueurs sélectionnables, il est là aujourd'hui et évidemment, c'est lié à la blessure de Karim (Benzema). Il fait partie du groupe qu'il connait bien voire très bien. Un statut différent ? De par l’historique, c’est toujours une grande difficulté quand un joueur a un statut, qu’il a mérité, s’il a un autre statut en restant dans le groupe, c’est très difficile à vivre, même impossible. Quand on est habitué à avoir 100, et si on doit ensuite avoir 20, 30, 40 ou 50… Mais ce n’est pas spécifique à Olivier. C’est humainement très difficile à vivre."

Jonathan Clauss et les effusions de joie à Lens après sa convocation

"Jonathan, ce n'est pas sa fête, son jubilé. Il ne doit pas voir cette sélection comme une finalité, même si ce n'était pas programmé. Je la considère comme une étape pour lui, il est amené à avoir du temps de jeu. Il doit en faire de même. Ce n'est pas facile de faire abstraction de ce contexte mais la seule vérité, c'est celle du terrain. C'est celle qui l'a amené ici aujourd'hui en Equipe de France."

L'appel de dernière minute à Saliba

Ce sont les circonstances qui font que. Si William est là aujourd'hui, c'est parce que c'était trop compliqué pour Benjamin Pavard (covid), il n'y avait pas assez de marge par rapport au protocole. On suit William depuis un moment avec Sylvain sur la génération Espoirs. Le joueur est au courant depuis la fin de semaine mais on attendait concernant Benjamin. J'attendais aussi la fin du match OM-Nice pour le rendre officiel. C'est un bon défenseur, bon dans les duels, rapide, il dégage beaucoup de sérénité même s'il peut avoir quelques excès de confiance dans la relance. La concurrence ? On ne sait pas ce qui va se passer. Ceux qui sont là vont avoir un rôle à jouer.

Ousmane Dembélé visiblement préservé

"Vous êtes dans la tradition de ceux qui me posent des questions sur ceux qui ne sont pas là (sourires). Oui Ousmane a été décisif, tant mieux pour lui. Il est en reprise, je crois que c'était son 12e match (contre le Real Madrid dimanche soir 0-4). Il est déjà venu avec nous, je sais ce qu'il est capable de faire. On verra avec lui au mois de juin."

Sur Christopher Nkunku

Au moment où je l'appelle, il n'est plus décisif et je ne vais pas manquer de lui dire (sourires). Christopher maintient un haut niveau de performance depuis la saison dernière. Il aurait pu être appelé avant et a encore une marge de progression. Mais ses performances sont très constantes."

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :