Quantcast

Sponsorisé

News

10 décembre | 17h32

Sami Ben Houidegh : "J'essaye de ne pas y penser"

À deux jours du 1er tour fédéral de la Coupe Gambardella contre Vénissieux, le coach des U18 de l'US Cap d'Ail a répondu à nos questions.

GAMBARDELLA US CAP D'AIL US Cap d'Ail U18 D1

Sami, à deux jours de cette rencontre tant attendue, comment te sens-tu ?

Je me sens calme et détendu mais vigilant et déterminé. J'essaye d'y penser le moins possible, mais c'est très dur. Je suis conscient que chaque match peut être le dernier à moins d'entraîner une équipe de U19 Nationaux un jour (rires).

Comment avez-vous préparé la rencontre ?

Pour être honnête je ne prépare rien. Mais, je sais que le club et ses licenciés, parents et amis supporters préparent cet événement pour nous mettre dans les meilleurs conditions. Perso, je reste à ma place de coach en me concentrant sur et uniquement sur le terrain.

Qu'est-ce qui fait votre force cette année ?

La force de notre groupe ? Je dirais que c'est la confiance aveugle que nous avons les uns pour les autres. J'insiste beaucoup sur d'autres principes comme l'humilité, la dignité et ça commence à rentrer. La vérité c'est que notre groupe est insouciant et mature en même temps, c'est dur à expliquer.

Dimanche, vous recevez le FC Vénissieux pour ce fameux 1er tour fédéral. L'exploit est encore faisable selon toi ?

Lors du premier gros défi on affrontait Cagnes-le-Cros.... Tout le monde disait que c'était impossible. Alors on l'a fait trois fois ! Bien évidemment que contre Vénissieux c'est possible mais ça sera sûrement encore plus compliqué, la vérité sera sûr le terrain. Ce qui est sûr, c'est que je m'attend à un match très physique face à une équipe expérimentée qui va vouloir s'imposer le plus rapidement possible. Je pense que le 12ème homme sera notre force.

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :

Sponsorisé