Quantcast

Sponsorisé

News

20 octobre | 15h44

Samuel Ntamack, c’est le moment de briller

Joueur ultra prometteur lors de sa première saison à Guingamp, Samuel Ntamack a subi de plein fouet la crise sanitaire. Alors qu’il ne lui reste que quelques mois de convention, le buteur compte bien prouver sa valeur. Ici ou ailleurs.

EAG JA DRANCY

Sponsorisé

Stoppé dans sa lancée. Quand Samuel Ntamack débarque à l’EA Guingamp en provenance de la Jeanne d'Arc de Drancy en mai 2019, l’attaquant ne tarde pas à marquer les esprits avec les U19 Nationaux. Les Rouge et Noir roulent d’entrée sur Bayonne (9-0), Châteauroux (5-0) et Laval (3-0) … Et Ntamack empile les buts. Deux triplés et un doublé qui font huit réalisations, en seulement trois matches. Les premiers sous ses nouvelles couleurs. Le gamin formé à Bondy entre 2011 et 2018 (des U10 aux U17) et qui évoluait en U19 R1 à la JAD la saison précédente ne passe pas inaperçu. Sur l’ensemble de l’exercice 2019-20, son bilan est édifiant : 16 rencontres, 14 buts et 7 passes décisives.

Le moment opportun pour lui de signer un premier contrat professionnel ? Sûrement. Mais l’attaquant n’a pas encore d’agent pour l’appuyer en coulisses. Ntamack a signé une convention à son arrivée et les choses restent en l'état. Il reprend l’année qui suit avec la réserve, mais rapidement le football amateur est freiné par la pandémie de covid-19. Comme un peu partout en France, le joueur participe alors à des oppositions entre réserves professionnelles, ou entre les différentes équipes du club. Avant de reprendre avec le groupe professionnel cet été, de grapiller quelques minutes face à Nantes, puis de disputer le tournoi Européen U21 (finalement prématurément arrêté à cause d’un cas positif au covid).

Son clan à l’écoute d’offres

Seulement, alors que la convention du buteur arrive à expiration en fin d’année, l’EA Guingamp joue pour l’instant la montre. Les causes ? D’abord, Ntamack ne se sent actuellement pas à 100 % physiquement. Ses prestations s’en ressentent. Ensuite, le staff a décidé depuis peu de le replacer sur l’aile alors qu’il a toujours été un joueur d’axe. Le temps d’adaptation peut certainement expliquer certaines choses. Enfin, il se dit en interne qu’il vaut mieux privilégier les nombreux joueurs sous contrats fédéraux. Ntamack fait donc face à de premiers obstacles dans sa jeune carrière.

Pour contrer cela, il a fait le choix depuis quelques semaines de se laisser représenter par des agents, lui dont la famille gérait seule les intérêts. De plus, il travaille avec un préparateur physique en supplément de ce que lui propose le club. Histoire d’inverser la tendance. Le rebond est maintenant attendu. Bien que son entourage n’attendra pas indéfiniment que Guingamp donne sa décision pour écouter les offres extérieures. Car le potentiel du garçon ne fait guère de doutes.

Augustin Delaporte

Actufoot • Samuel Ntamack face à Nantes

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :