Quantcast
News

28 septembre | 9h46

Semnoz-Vieugy vient à bout de Foissiat-Etrez

Ce dimanche, à l’occasion de la deuxième journée du championnat Régional 3, l’US Semnoz-Vieugy a dominé l’ES Foissiat-Etrez (3-2).

R3 AURA US SEMNOZ VIEUGY US SEMNOZ VIEUGY R3 Patrick Correia ES FOISSIAT ETREZ ES FOISSIAT ETREZ R3 Thierry Saxemard

Premier succès de la saison pour les Haut-Savoyards qui lancent ainsi leur championnat, alors que les Aindinois, de leur côté, n’ont pas encore débloqué leur compteur. À l’issue de la rencontre, les deux entraîneurs se sont exprimés.

Patrick Correia (entraîneur, US Semnoz-Vieugy) : « Nous débutons bien le match et parvenons à mener 2-0. Foissiat n'aura jamais rien lâché et réussira à revenir au score par un manque de lucidité de notre part. Le reste du match s'est joué à l'énergie et nous arrivons à marquer le troisième but. Bravo à Foissiat qui aura eu des temps forts et nous aura mis en difficulté. Bravo à mes joueurs pour l'état d'esprit conquérant et pour les bonnes phases de jeu qui commencent à se mettre en place. »

Globalement, je dirais que nous avons manqué nos vingt première minutes. Ensuite, nous avons fait jeu égal avec les locaux. Malheureusement, nos erreurs défensives nous coûtent cher, tout comme notre manque d’efficacité.

Thierry Saxemard (entraîneur, ES Foissiat-Etrez) : « Après être passé à côté de notre entame et avoir été mené (0-2) au bout de vingt minutes de jeu, les joueurs se sont réveillés en allant presser haut, en se mettant à défendre en avançant et de manière plus agressive. Juste avant la pause, on réduit le score d’une très belle frappe des vingt-cinq mètres signée Romain Quivet qui lobe le gardien et loge le ballon sous la transversale. Au retour des vestiaires, nous affichons la même envie, on exerce toujours un pressing haut. En contre, les locaux ont la balle de break mais Vincent Bridon se montre déterminant dans la cage et à vingt minutes de la fin, on réussit à égaliser grâce à Gaëtan Rigaudier. Mais sur une erreur de marquage, on encaisse un troisième but fatal. Globalement, je dirais que nous avons manqué nos vingt première minutes. Ensuite, nous avons fait jeu égal avec les locaux. Malheureusement, nos erreurs défensives nous coûtent cher, tout comme notre manque d’efficacité. Je reste néanmoins confiant et optimiste pour la suite. Malgré cinq absents importants, le groupe reste solidaire et prêt à aller au combat. »

Crédit photo : US Semnoz-Vieugy

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :